EASTRATEGIES_EXCO_INTRODUCTIONAUXMARCHES

Webinaire : Découverte des marchés roumain et polonais, le 3 juin

Eastrategies et EXCO Pologne vous proposent de vous inscrire depuis le lien ci-dessous à leur Webinaire d’introduction aux marchés roumain et polonais. Celui-ci se déroulera le jeudi 3 juin 2021 entre 10h et 10h30 (heure de Paris) :

https://forms.office.com/r/LVsKLRHcEh

Lors de cette présentation, Fabien Bévis (Eastrategies) et Laurent Le Pajolec (EXCO) présenterons :

  • Les caractéristiques de ces deux marchés
  • L’actualité économique en 2021
  • Les opportunités à saisir pour les entreprises étrangères

Suite à cette présentation, les deux animateurs répondront aux questions qui ont été adressées dans le formulaire d’inscription, et également aux questions en live s’il y en a. Dans le cas où vous êtes intéressé(e)s par le sujet mais n’êtes pas disponibles pour participer, un enregistrement de ce webinaire sera mis à disposition par la suite sur notre site Internet. 

Vous pouvez également nous contacter en amont si vous souhaitez que nous parlions de manière plus précise des opportunités de croissance en Europe de l’Est pour votre entreprise. Pour cela il vous suffit de nous écrire à fabien.bevis@eastrategies.ro ou de compléter notre formulaire de contact ici

Read More

Actualité macro-économique en Roumanie – mai 2021

Retrouvez ci-dessous notre Newsletter sur l’actualité marco-économique en Roumanie au mois de Janvier 2021 réalisée par Eastrategies

Read More

Début 2021, la Roumanie et la Bulgarie surclassent la croissance européenne

Croissance Roumanie Bulgarie 2021

La Roumanie a eu lors du premier trimestre 2021 la plus grande croissance économique (+2,8% par rapport au trimestre précédent) de l’Union Européenne. Le pays de l’Europe de l’Est est suivi par son voisin direct, la Bulgarie, avec une croissance de 2,5% de l’économie par rapport au dernier trimestre de 2020. Dans la zone euro, seule la France a connu une croissance de l’ordre de 0,4%, tous les autres pays ayant vu leur économie régresser par rapport à la fin d’année dernière.

L’économie de la zone euro a baissé de 0,6% par rapport au dernier trimestre de 2020. En comparaison à la même période, l’année dernière, l’économie de la zone euro a baissé de 1,8%, et celle de l’UE de 1,7%. Ces contractions du PIB européen font suite aux baisses rencontrés lors du dernier trimestre 2020, lui-même ayant fait suite à un 3e trimestre de forte croissance

Alors que seul la France a connu une croissance de son PIB en début d’année, par rapport à la fin d’année 2020, plusieurs pays européens s’en sorte très bien à ce registre. La Roumanie en tête avec une croissance de +2,8%, suivi de la Bulgarie avec +2,5%, de Chypre avec +2% et de la Hongrie avec +1,9%.

Une image contenant table

Description générée automatiquement

Cette croissance s’explique par une meilleure résilience de ces pays face à la pandémie de 2020, et à des plans de relance compétitifs ayant permis une reprise rapide de l’économie. Les pays d’Europe de l’Est, comme la Roumanie, la Bulgarie et la Hongrie profitent également d’une dynamique de relocalisation des outils industriels depuis l’Asie vers l’Europe.

Les échanges internationaux ont également contribué, pour la Roumanie, à cette croissance. En effet, le volume des imports et des exports est en net augmentation (voir notre article : Roumanie, forte hausse des importations au premier trimestre 2021). 

Plus que jamais, l’Europe de l’Est représente un marché que les entreprises européennes se doivent de prendre en considération. Afin dans découvrir plus sur les opportunités qui vous attendent dans ces pays, nous vous invitons à prendre contact avec nous afin que nous discutions de vos projets. 

Source : Eurostat

Read More

Roumanie : Lancement d’un programme d’investissement agricole de 3,2 milliards d’euros

Investissement agriculture Roumanie

Au mois de juin sera lancé, en Roumanie, un programme de 3,2 milliards d’euros. Cette somme, provenant de fonds européens, sera destinée aux investissements dans l’agriculture, a annoncé en fin de semaine dernière le ministre roumain de l’agriculture, Adrian Oros (source AGERPRES)

« Même si nous aurons maintenant une année avec des précipitations abondantes, et même s’il y a des signes positifs au regard de l’évolution de la pandémie, nous devons penser à la sécurité alimentaire », a affirmé le ministre. « Je souhaite annoncer un programme que nous souhaitons lancer au mois de juin. Un programme de 3,2 milliards d’euros de fonds européens, dans le cadre des mesures de soutien pour l’investissement dans l’agriculture pour la période 2021-2024. »

La politique agricole commune pour la période 2021-2027 ne prendra effet qu’en 2023. Pour les deux ans de transition, la Roumanie s’est vue allouer la somme totale de 6,2 milliards d’euros. 3 milliards seront versés sous forme de paiement direct aux agriculteurs, de paiement sur la surface ou le nombre d’animal. Les 3,2 milliards restant seront donc dédiés à l’investissement. 

A quoi servira cette somme pour l’agriculture

« Nous avons essayé, avec ces mesures, de répondre de manière exacte aux besoins et priorités actuels de l’agriculture roumaine », confirme Adrian Oros. Cela passera par des investissements dans la fragmentation des propriétés, l’augmentation des associations économiques entre milliers de producteurs, l’augmentation de la force de négociation, le développement des marchés locaux et de la promotion des produits traditionnels, le management des situations de risque, la prévention du vieillissement de la population agricole.

Dès le milieu du mois de mai, des débats seront organisés dans les régions du pays sur chacun de ces points principaux. Cela permettra à l’ensemble des agriculteurs, intéressés par l’obtention de fonds européens, d’obtenir toutes les informations nécessaires pour l’obtention de ces 3,2 milliards d’euros.

La Roumanie est un marché en pleine croissance sur son développement agricole. L’expertise des sociétés privées du secteur va devenir de plus en plus recherchée. 

Vous êtes spécialistes du monde agricole, n’hésitez pas à nous contacter afin d’étudier les opportunités qui vous attendent dans ce pays d’Europe de l’Est.  

Read More