La Roumanie connaîtra la plus forte croissance de l’UE en 2021

croissance UE 2021

Les derniers pronostics de la Commission Européenne sur la croissance des pays membre de l’UE place la Roumanie en tête pour l’année 2021. 

« Les pronostics d’été de la Commission Européenne ont été publié et confirme le fait que notre pays est sur la bonne route », a expliqué Alexandru Nazare, ex-ministre des finances, révoqué le lendemain de cette annonce pour un désaccord budgétaire avec le reste du gouvernement. 

La croissance économique de la Roumanie devrait donc atteindre une croissance de 7,4%, devant l’Irlande (7,2%) et la Hongrie (6,3%). La moyenne européenne, quant à elle, devrait se situer autour de 4,8%. 

Les mecs pronostics effectués au printemps ne plaçaient la Roumanie qu’à 5,2%. Il s’agit d’une confirmation que l’économie de ce pays d’Europe de l’Est va dans le bon sens. 

Par ailleurs, cette croissance devrait également se poursuivre en 2022 avec une croissance attendue de 4,9%. 

Ces estimations devront toutefois être confirmées dans les faits. Pour cela, le gouvernement roumain devra maintenir un équilibre budgétaire en ce qui concerne les dépenses publiques. Il sera également impératif que l’Etat et les entreprises soient capable d’absorber les fonds européens mis à leur disposition dans des projets structurants. 

La confiance des consommateurs et entrepreneurs au beau fixe

Jusqu’à présent, la confiance des consommateurs et des entrepreneurs est restée solide dans la situation économique du pays. Une forte consommation privée est attendue, soutenue par la levée des restrictions, spécialement dans les domaines durement impactés par la pandémie comme le divertissement ou le secteur HORECA. Cette consommation forte sera soutenue par une croissance relativement solide des salaires qui ont été observés dans les premiers mois de l’année. 

Les investissements, quant à eux, resteront importants dans la période 2021-2022, soutenu aussi bien dans le secteur public que dans le secteur privé. La croissance continue des commandes suggère que l’activité industrielle va s’étendre dans les mois à venir. Les exports sont en voie d’amélioration avec le redressement des principaux partenaires commerciaux de la Roumanie. 

Plus que les autres pays européens, et notamment ceux de l’Est, la Roumanie a été capable de se relancer de manière rapide. Cette croissance se ressent sur l’ensemble des secteurs économiques. Le pays devrait notamment bénéficier des effets de la volonté du secteur privé de relocaliser les productions en Europe. 

Votre entreprise peut facilement bénéficier de ce dynamisme. Il vous suffit de nous contacter et de nous expliquer votre projet. Nous pourrons alors vous présenter les opportunités qui vous attendent en Roumanie. 

Read More

Les écarts de prix entre l’Europe de l’Ouest et l’Europe de l’Est

Le niveau des prix des biens de consommation et des services ont connu d’importantes variations l’année passée au sein des pays membres de l’Union Européenne. C’est en Roumanie que l’on retrouve les prix les plus bas (55% de la moyenne de l’UE), suivi de la Bulgarie (56%) et de la Pologne (58%), montre les données publiées par le bureau européens de statistiques Eurostat.

A l’opposée, nous retrouvons, parmi les pays où les prix pour les biens de consommations et les services sont les plus élevés, le Danemark (141% de la moyenne de l’UE), l’Irlande et le Luxembourg (136%), la Suède (130%) ou encore la Finlance (126%).

La pandémie a largement contribué à creuser les écarts, notamment dans les industries du tourisme, des boissons alcoolisées et non alcoolisées, et des vêtements. Dans cette dernière catégorie, le pays ayant les produits les moins cher de l’UE est la Hongrie (73% de la moyenne), à laquelle s’oppose le Danemark (130%). 

Les aliments, de manière générale, sont les moins chers en Roumanie avec un prix de l’ordre de 66% de la moyenne européenne. 

Les avantages compétitifs de cette situation

Pour poursuivre sur l’exemple de la Roumanie, des biens de consommation à un prix avantageux, combiné à une rapide hausse des revenus de la population, contribue à augmenter la consommation des ménages vers des produits à plus forte valeur ajoutée. Cette augmentation de la consommation a pour autre conséquence de permettre à ce pays d’Europe de l’Est de battre depuis le début d’année des records de production industrielle (voir notre article ici : La Roumanie enregistre un record de production industrielle). 

L’Europe de l’Est réussit à se rendre toujours plus attractive, malgré la pandémie, en proposant des coûts maîtrisés, une main d’œuvre de plus en plus qualifié et en accentuant ses marchés vers la relocalisation européenne. 

Vos projets pourraient bénéficier des avantages que proposent ces pays européens. Prenez donc 30 secondes pour compléter notre formulaire de contact afin que nous puissions programmer une discussion. 

Source : AGERPRES

Read More

Hongrie : 5.2% de croissance et baisses d’impôts pour le budget 2022

budget hongrie

Lors de la présentation du budget 2022, le gouvernement hongrois a annoncé viser une croissance de 5.2%. Cela, en maintenant un déficit de 5.9% du PIB et une dette publique de 79.3% du PIB, a indiqué le ministre des Finances Mihály Varga.

Le ministre précise que le budget bise à relancer l’économie, supporter les ménages, réintroduire le 13e mois de retraite, introduire une exemption d’impôt pour les moins de 25 ans, tandis que le poids des taxes sur les employés sera réduit et l’investissement pour de nouveaux emplois soutenu.

Le gouvernement a initié « le plus grand plan économique dans l’Histoire moderne de la Hongrie » avec un investissement total dépassant les 20 milliards d’euros.

Le budget de 2022 sera quant à lui supérieur de 1.3 milliards à celui de l’année précédente. Mihály Varga précise que dans ce budget, 7.7 milliards seront dédiés aux supports des ménages et aux réductions des taxes. Une autre augmentation significative est attendu dans le domaine de la santé, avec une augmentation du budget alloué de 2.1 milliards d’euros.

Le FMI salue les efforts de la Hongrie pour sa relance

De son côté, le Fonds Monétaire International (FMI) a salué la forte réponse apportée par la Hongrie à la crise. Les services du FMI ont tenu des consultations avec des représentants de la banque centrale, de différents ministères, des banques commerciales et des associations sectorielles à la fin du mois d’avril.

Le FMI a notamment félicité la Hongrie pour la mise en place de drive de vaccination qui « lui permettra de rouvrir son économie plus tôt que la plupart des autres pays de l’Union Européennes ».

Source : hungarytoday.hu

Read More
Happy Business People Reading Book Together

Faire carrière à l’international grâce à myfrencteachers

Combien d’étudiants n’ont pas rêvé d’expatriation et de découverte de nouveaux horizons après l’obtention de leur diplôme. Grâce au dispositif d’échange universitaire européen Erasmus, nombreux sont ceux qui ont déjà pu faire une partie de leurs études en dehors de leurs frontières et découvrir à quel point la maîtrise d’une langue étrangère accroît les chances de succès et les opportunités professionnelles.

Pourtant, tous les diplômés ne sont pas logés à la même enseigne et le niveau à la fin des études supérieures est souvent insuffisant pour la plupart des candidats à l’expatriation.

Ainsi, les entreprises internationales d’Europe de l’est, toujours à la recherche de nouveaux talents, n’hésitent pas à offrir des cours particuliers de mise à niveau en français ou en anglais aux collaborateurs et ont recours à des spécialistes comme myfrenchyteachers à Budapest, spécialisée dans les cours de français individuels en immersion avec des professeurs natifs français.

Cette offre de formation fait d’ailleurs souvent partie du package d’avantages à l’embauche qu’apprécient les candidats. De plus en plus d’entreprises le proposent et c’est pour le bien commun. Un collaborateur multilingue et formé est plus épanoui et donc plus investi et fidèle à l’entreprise.

En parallèle, la pratique courante d’au moins deux langues permettra des évolutions de carrière plus rapides et dans des conditions financières plus avantageuses. Il n’est jamais trop tard pour se mettre, ou remettre, à niveau dans une langue étrangère. Quoi de plus gratifiant que de pratiquer la langue de son pays d’accueil et de pouvoir communiquer aisément avec ses collègues, amis ou encore voisins. La vie quotidienne et les relations sociales en sont grandement facilitées et tout devient plus agréable.

La Roumanie, un exemple pour la francophonie en Europe de l’Est

Si l’on prend l’exemple de la Roumanie, où est implanté le siège d’Eastratégies, c’est un pays où la culture et la langue française occupent une place à part. Arrivé au XVIIIème siècle avec les princes Phanariotes, le français a connu un développement important, devenant même obligatoire à l’école supérieure de Bucarest en 1776. A l’époque, de nombreux journaux étaient alors lus en français. Après que les bases de la Constitution de Roumanie furent jetées à la Convention de Paris de 1856. L’influence française continua de croître jusqu’à son apogée au premier tiers du XXème siècle. Héritage du passé, aujourd’hui, la Roumanie compte encore 15% de francophones, représentant trois millions de personnes. On comprend alors l’importance de la maîtrise du français pour les candidats à l’expatriation qui souhaiteraient poser leurs valises à Bucarest. Si l’anglais reste bien entendu incontournable et indispensable pour une expatriation réussie, l’on voit que le français, deuxième langue la plus étudiée à l’école en 2018, est un choix à ne pas négliger. Fort de plus de cinq cent millions de francophones, le monde a beaucoup à offrir aux amoureux de la langue de Molière.

De plus, plus d’excuses pour procrastiner car son apprentissage est aujourd’hui grandement facilité par les nouvelles technologies, qui permettent un accès d’où l’on veut et quand on veut à de nombreuses offres de formations à la carte. Les candidats motivés trouveront ainsi toujours le cours qui correspondra à leurs attentes en termes de contenu, prix et disponibilité. Si certains privilégieront les cours online pour leur souplesse et leur prix souvent plus attractif, d’autres s’orienteront vers des cours de groupes pour favoriser les échanges et d’autres encore, soucieux d’une offre personnalisée répondant à un besoin spécifique, vers des cours particuliers en face à face comme ceux que proposent myfrenchyteachers à ses apprenants de Budapest au travers de son réseau de professeurs français. Alors, n’attendez plus et sautez le pas !

Read More