Category: Actu éco

Roumanie : Donner plus de responsabilités aux femmes augmenterait le PIB de 24Mds€

femme travaille

Le PIB de la pourrait augmenter de 8,7% par an jusqu’en 2030, soit de 24 milliards par an, uniquement si la Roumanie appliquait une politique d’égalité et d’incitation au travail pour les femmes. C’est en tout cas ce que montre le rapport publié par le cabinet McKinsey&Company intitulé : Gagnant-gagnant : Comment l’implication des femmes pourrait bénéficier à l’Europe Centrale et à l’Europe de l’Est.

Pour arriver à cette somme de 24 milliards d’euros par an, uniquement trois choses seraient à mettre en place. Augmenter de 550 000 le nombre de femmes actives sur le marché du travail. Augmenter d’une heure et trente minutes le temps de travail moyen des femmes et le recrutement du plus de femmes possibles dans les secteurs à forte production (Production, services financiers, immobilier, etc.)

En Roumanie, les femmes représentent environ 52% (10 millions) de la population totale, mais seulement 43% du marché du travail. 59% des femmes roumaines sont engagées, alors que la moyenne en Europe Centrale et de l’Est avoisine les 64%. Dans les pays nordiques, cette moyenne grimpe à 79%. Parallèlement, 78% des hommes roumains sont engagés. 

Plus de profits pour les entreprises ayant une équipe diversifiée à sa tête

Le rapport incite également les entreprises à accorder plus de responsabilités aux femmes. Argumentant que dans les 10 dernières années, une pondération plus importante de femmes dans les fonctions de direction à un lien direct avec la croissance des performances financières des entreprises. Les entreprises qui ont une équipe exécutive avec la plus grande diversité de genre enregistre une probabilité de 26% plus grande d’avoir un profit au-dessus de la moyenne par rapport aux entreprises moins diverses ou sans femme dans l’équipe de direction. 

En Roumanie, environ 21% des directeurs exécutifs sont des femmes. Ce qui est au-dessus de la moyenne des pays voisins où seules 8% des femmes atteignent ce type de position. D’un autre côté, 44% des entreprises les plus importantes d’Europe de l’Est n’ont aucune femme occupant un rôle exécutif. 

La Roumanie est loin d’être le plus mauvais élève d’Europe en termes d’égalité. C’est même l’un des pays avec le plus faible écart de salaire entre les hommes et les femmes. Mais ce rapport nous montre qu’il y a un gros potentiel de croissance de l’économie. 

Source : Agerpres

Read More

Atelier sur le développement international et la propriété intellectuelle – 13 octobre 2021

Atelier Euleos

Euleos, spécialiste du management de transition, et le Groupe Brandon, experts en propriétés industrielle et valorisation, organisent un atelier en ligne de co-construction le mercredi 13 octobre, de 8h30 à 9h30 (Heure de Paris).

A cette occasion, Marc Pascal Huot, directeur d’Eastrategies apportera son témoignage et de nombreux conseils sur ses 30 ans d’expérience en Europe de l’Est.

S’en suivront des ateliers sur le développement à l’export ainsi que sur la propriété intellectuelle. 

Le nombre de places étant limité, il est fortement recommandé de s’inscrire le plus tôt possible depuis ce lien (événement gratuit) : https ://evenement-euleos-et-groupe_brandon.eventbrite.fr

Read More

La confiance des Roumains envers les entrepreneurs augmente de 50%

confiance entrepreneur

La confiance des Roumains envers les entrepreneurs a augmenté de 50% au cours des 10 dernières années, démontre le Baromètre Romania Business Leaders (RBL). Ce baromètre a été créé pour mettre en évidence les domaines dans lesquels un projet est enregistré. Mais également ceux dans lequel il existe un décalage considérable par rapport au reste de l’Union Européenne, et qui nécessite donc une intervention ferme. 

Le rapport de la RBL passe en revue 14 domaines d’activités, que ce groupe de leaders suivent chaque année sur plusieurs indicateurs. La sélection actuelle des indicateurs s’est faite sur la base de leur importance pour la santé et la performance économique de la Roumanie.

Les domaines dans lesquels des progrès ont été enregistrés

Le secteur de l’énergie. La Roumanie se situe à la 7e place de l’Union Européenne en pondération d’énergie électrique obtenue de sources renouvelables, dépassant de 9% la moyenne européenne. Ce domaine est également très dynamique en termes de création d’entreprise avec 50% de création en plus depuis début 2021 par rapport à la même période de 2020.
L’absorption des fonds européens. La Roumanie était souvent pointée du doigt sur son incapacité à proposer des projets d’envergures européennes et permettant l’absorption des fonds qui lui sont alloués. En 2021, le pays enregistre une croissance de plus de 10% dans ce domaine. 

Les domaines qui doivent connaître une évolution

Certains secteurs sont en souffrance et ne bénéficient pas de la confiance des Roumains. C’est par exemple le cas pour le secteur de la santé. Les dépenses dans ce secteur représentent à peine la moitié de la moyenne européenne. 

Le recyclage des déchets municipaux représente un autre secteur en difficulté. Depuis 2013, la Roumanie n’est pas parvenue à dépasser le seuil des 14% de déchets municipaux recyclés (soit 33% de moins que la moyenne européenne).

Malgré ces derniers secteurs, la confiance des Roumains envers les entrepreneurs locaux n’a fait qu’augmenter lors des dix dernières années.

10 ans auparavant, lors d’un premier sondage, seul 1 Roumain sur 7 avait confiance que les entrepreneurs locaux soit capable de changer le pays. Aujourd’hui, un Roumain sur 3 a cette conviction. Dans le monde professionnel, les Roumains accordent la plus grande confiance aux entrepreneurs de leur ville d’appartenance. 

Parallèlement, cette confiance peut aussi s’appliquer au niveau international. Les relations des entreprises européennes avec la Roumanie sont de plus en plus fortes. Afin de profiter de cette croissance, nous vous invitons à prendre contact avec nous via ce formulaire.

Source : Agerpres

Read More

Le marché de la gestion des déchets dépasse les 500M€ en Roumanie

Gestion des déchets

Les entreprises de gestion des déchets, notamment ceux importés, profite d’un business de plus en plus rentable en Roumanie. Ce marché est maintenant estimé à un demi-milliard d’euros par an. 

Un import de plus en plus fort de l’Europe de l’Ouest

Des matériaux plastiques, caoutchouc, métaux, substances chimiques, reste de production de vêtements, chaussures et autres produits usés. Ce sont des dizaines de milliers de tonnes de déchets qui sont importés chaque année en Roumanie, sous fond de lacune législative. « Le pays est devenu ces dernières années la décharge de l’Occident », démontre un rapport réalisé par Frames.

Pour faire face à cette situation et gérer les déchets, plus de 3000 entreprises sont actives dans le pays. Ce nombre a tout simplement doublé en l’espace de 10 ans. Le chiffre d’affaires globale de ces entreprises a également connu un bon significatif. Alors que ce marché de la gestion des déchets ne représentait que 175 millions d’euros en 2016, il est évalué à 425 millions d’euros en 2020. La rentabilité de ces entreprises a également été multiplié par quatre. 

Frames estime qu’en 2021, le marché de la gestion des déchets en Roumanie atteindra un record de 510 millions d’euros. Cette forte évolution par rapport à l’année précédente s’explique par relance de l’activité économique, très forte en Roumanie. 

La gestion des déchets doit être structurer par des acteurs innovants

Cette hausse de l’activité inquiète toutefois le pays. En effet, plusieurs acteurs peu scrupuleux du secteur profitent de lacunes législatives pour importer des déchets en les faisant passer pour des produits recyclables ou de seconde main. Avant de les enterre dans des décharges illégales. 

Cette situation peut toutefois être profitable aux entreprises innovantes et sérieuses. Le pays recherche en effet des solutions efficaces pour gérer cet afflux de déchets venus de l’Europe de l’Ouest. 

Vous disposez de ce type de solutions ? Contactez-nous via ce formulaire. Nous pourrons vous offrir plus de détails à ce sujet et vous guider dans votre implantation dans un pays en plein développement économique. 

Read More