Category: Actu éco

La Roumanie prête à héberger les serveurs du monde entier

data center Roumanie

Romanian Business Leaders, ONG regroupant plus de 1000 entrepreneurs roumains, propose un projet pour inciter les grandes compagnies des États-Unis et du monde entier à implanter leurs serveurs en Roumanie. Ce projet fait suite à une décision de la Cour de Justice de l’Union Européenne obligeant les multinationales à avoir les serveurs stockant les données sur le territoire communautaire. 

Cette décision, visant à augmenter la protection des données personnelles des citoyens européennes, obligera donc à l’avenir les entreprises étrangères à administrer leurs activités au sein de l’UE, ou d’avoir au moins les serveurs de données sur le territoire européen.

Le projet proposé par Romanian Business Leaders devrait conduire à la création d’une marque « Romania, your Privacy Destination ». « Avec l’attribution de l’expertise nécessaire et une implication politique, la Roumanie pourrait se mettre rapidement sur la carte mondiale de la technologie », affirme Andreea Vlănţoiu, avocate spécialisée en protection des données et initiatrice du projet. « Comme l’Estonie est aujourd’hui connue comme un exemple de succès dans l’innovation digitale, la Roumanie pourrait devenir à court terme un paradis de la confidentialité des données et de la sécurité cybernétique. »

Des arguments forts en faveur de la Roumanie

Dans la course pour l’hébergement et l’administration des données des grandes compagnies, la Roumanie dispose d’une série d’avantages compétitifs : la vitesse d’Internet, l’expérience prouvée dans la création d’entreprise de technologie à succès, le bon positionnement dans le classement des compétences digitales et le coût moins important des ressources humaines face au reste de l’UE. Un autre argument fort réside dans le fait que le nouveau Centre Européen de compétence en matière de sécurité cybernétique aura son siège à Bucarest, étant la première agence de l’Union Européenne implantée dans le pays. 

« L’habilitation officielle de la Roumanie dans le domaine de la sécurité cybernétique au niveau de l’UE est une excellente occasion pour le pays de mettre en évidence ses compétences et de promouvoir dans les juridictions non-européennes un lieu sûr d’un point de vue cybernétique et légal pour les données personnelles », complète Andreea Vlănţoiu.

Ce projet vient confirmer la volonté du pays d’augmenter la part du digital dans son PIB (voir notre article à ce sujet). Les ESN et autres entreprises du numérique auront tout intérêt à composer prochainement avec la Roumanie. 

Vous souhaitez découvrir le potentiel de développement digital de votre entreprise dans le pays ? Nous vous invitons à prendre contact avec nous depuis cette page.

Source : AGERPRES

Read More

La Roumanie connaîtra la plus forte croissance de l’UE en 2021

croissance UE 2021

Les derniers pronostics de la Commission Européenne sur la croissance des pays membre de l’UE place la Roumanie en tête pour l’année 2021. 

« Les pronostics d’été de la Commission Européenne ont été publié et confirme le fait que notre pays est sur la bonne route », a expliqué Alexandru Nazare, ex-ministre des finances, révoqué le lendemain de cette annonce pour un désaccord budgétaire avec le reste du gouvernement. 

La croissance économique de la Roumanie devrait donc atteindre une croissance de 7,4%, devant l’Irlande (7,2%) et la Hongrie (6,3%). La moyenne européenne, quant à elle, devrait se situer autour de 4,8%. 

Les mecs pronostics effectués au printemps ne plaçaient la Roumanie qu’à 5,2%. Il s’agit d’une confirmation que l’économie de ce pays d’Europe de l’Est va dans le bon sens. 

Par ailleurs, cette croissance devrait également se poursuivre en 2022 avec une croissance attendue de 4,9%. 

Ces estimations devront toutefois être confirmées dans les faits. Pour cela, le gouvernement roumain devra maintenir un équilibre budgétaire en ce qui concerne les dépenses publiques. Il sera également impératif que l’Etat et les entreprises soient capable d’absorber les fonds européens mis à leur disposition dans des projets structurants. 

La confiance des consommateurs et entrepreneurs au beau fixe

Jusqu’à présent, la confiance des consommateurs et des entrepreneurs est restée solide dans la situation économique du pays. Une forte consommation privée est attendue, soutenue par la levée des restrictions, spécialement dans les domaines durement impactés par la pandémie comme le divertissement ou le secteur HORECA. Cette consommation forte sera soutenue par une croissance relativement solide des salaires qui ont été observés dans les premiers mois de l’année. 

Les investissements, quant à eux, resteront importants dans la période 2021-2022, soutenu aussi bien dans le secteur public que dans le secteur privé. La croissance continue des commandes suggère que l’activité industrielle va s’étendre dans les mois à venir. Les exports sont en voie d’amélioration avec le redressement des principaux partenaires commerciaux de la Roumanie. 

Plus que les autres pays européens, et notamment ceux de l’Est, la Roumanie a été capable de se relancer de manière rapide. Cette croissance se ressent sur l’ensemble des secteurs économiques. Le pays devrait notamment bénéficier des effets de la volonté du secteur privé de relocaliser les productions en Europe. 

Votre entreprise peut facilement bénéficier de ce dynamisme. Il vous suffit de nous contacter et de nous expliquer votre projet. Nous pourrons alors vous présenter les opportunités qui vous attendent en Roumanie. 

Read More

La Bulgarie prête à rejoindre la Zone Euro en 2024

zone euro

La Bulgarie a réaffirmé son but initial d’adopter l’euro comme monnaie dès le début de l’année 2024. Le pays d’Europe de l’Est est prêt à faire ce changement sans aucune période de transition. Cette date correspondrait en effet avec l’introduction de l’euro comme une monnaie de paiement officielle dans le pays. 

Cette mesure a été évoqué dans le plan national d’introduction de l’euro en Bulgarie. Ce dernier a d’ailleurs été adopté lors de la dernière réunion du Conseil de coordination pour la préparation de la République de Bulgarie à l’entrée dans la Zone Euro. 

Ce document anticipe déjà les principes, les règles institutionnelles et lois nécessaire à l’adoption de l’euro. Tout devrait donc être prêt pour l’intégration du pays au premier janvier 2014. La conversion entre le lev actuel et l’euro se fera sur la base d’un taux d’échange fixe et irrévocable, comme cela avait été le cas pour le franc (1 euro = 6,5596 francs)

Le Plan National sera publié pour le lancement des discussions publiques avant qu’il ne soit soumis au Conseil des Ministres. En plus des règles et loi a anticiper, le document reprendre toutes les opérations importantes et les mesures à prendre pour que la transition se fasse de la meilleure des manières pour le secteur public, privé et pour les citoyens. 

La décision n’est pas encore finale ni officielle. La Bulgarie montre toutefois sa ferme volonté d’intégrer la Zone Euro à court terme. Cette mesure faciliterait les échanges commerciaux avec les pays de la zone. Cela constituera également un atout pour les entreprises souhaitant s’implanter dans le pays. 

Vous souhaitez connaître les opportunités de développement de vos activités en Bulgarie ?  Nous vous invitons à nous contacter via cette page.

Source : novinite.com

Read More

Roumanie : Les entrepreneurs peuvent recevoir jusqu’à 1,8 million d’euros

IMM invest

La Commission Européenne a approuvé la sollicitation du ministère des finances roumain de prolonger le programme « IMM Invest ». Celui-ci est destiné aux microentreprises et PME présentes en Roumanie et leur permet d’emprunter de l’argent à des conditions avantageuses pour le développement de leurs activités. Cette prolongation se fera donc jusqu’au 31 décembre 2021. Également, le plafond d’emprunt, jusqu’alors établi à 800 000 euros, a été majoré pour atteindre 1,8 million d’euros pour chaque entrepreneur. 

Cette démarche du ministère des finances fait suite à l’impact bénéfique que ce programme a sur l’économie roumaine, mais aussi à l’intérêt des entreprises à accéder en continue à des crédits garantis par l’État. « L’approbation par la Commission Européenne de poursuivre le programme IMM Invest Roumanie, et le sous-programme Agro Invest, est une reconnaissance de l’adéquation et de l’efficacité des mesures de soutien au milieu entrepreneurial roumain. L’injection de capitaux réalisé par le programme IMM Invest en 2020, qui a dépassé 3 milliards d’euros, avec l’approbation de plus de 25 500 crédits garantis par l’État, continue également en 2021 », déclare le ministre roumain des finances, Alexandru Nazare.

L’objectif de ce programme est d’atteindre les 58 000 bénéficiaires sur ses deux années de fonctionnement, en 2020 et 2021. Le plafond fixé pour 2021 sera le même que l’année précédente, soit 3 milliards d’euros. 

Une programme amélioré également pour le secteur agricole

En plus de la décision de prolongation de la Commission Européenne, le fonds national roumain de garantie des crédits pour les PME a amélioré la procédure d’implémentation du projet par la majoration du plafond des aides d’État. Celles-ci passent de 100 000 à 225 000 euros pour les entreprises qui réalisent des productions agricoles et de 120 000 à 270 000 euros pour les entreprises des secteurs de la pêches et de l’aquaculture. 

Les entreprises installées en Roumanie disposent donc de quelques mois supplémentaires pour solliciter un emprunt qui leur permettrait de relancer ou d’améliorer leur activité. Le programme pourra éventuellement être reconduit dans le futur, la Roumanie tablant sur un plan de relance de 30 milliards d’aide aux entreprises d’ici à 2030. Ce plan ambitieux permettra au pays de terminer l’année 2021 avec une croissance de près de 5%, nettement supérieur à la moyenne européenne. 

Vous souhaitez connaître les conditions d’implantation pour votre activité en Roumanie ? Nous vous invitons à compléter notre formulaire de contact afin que nous puissions vous recontacter. 

Source : adevarul.ro

Read More