Moldavie : La candidate pro-européenne, Maia Sandu, élue présidente

La République de Moldavie connait sa nouvelle présidente. Il s’agit de Maia Sandu, plébiscitée par les électeurs, notamment par ceux de la diaspora. C’est la deuxième fois que la candidate du « parti action et solidarité », résolument pro-européen, fait face au président sortant Igor Dodon.

En 2016, la candidate laissait échapper la victoire avec un score de 47%. Ce dimanche 15 novembre, la candidata a réuni 57.63% des voix. Mais le résultat le plus impressionnant se retrouve parmi les Moldaves vivant à l’étranger, la diaspora.  Parmi cette tranche de la population, Maia Sandu a obtenu 92% des voix.

Maia Sandu deviendra donc la première femme présidente de la Moldavie, dont la société reste fortement ancrée dans une tradition patriarcale. Son mandat ne sera pas facilité par une majorité législative qui lui sera résolument hostile.

La future présidente avait déjà occupé la fonction de Premier Ministre de la Moldavie entre le 8 juin et le 14 novembre 2019 avant qu’une motion de censure, appuyée par le président sortant, ne soit votée à son encontre.

Un rapprochement espéré avec l’Union Européenne

Klaus Iohannis, président de la Roumanie, a rapidement félicité Maia Sandu pour cette victoire. « Les citoyens moldaves ont choisi la poursuite de la route européenne et démocratique, une route vers le progrès. La Roumanie restera auprès de la Moldavie dans ses efforts réels de modernisation, de démocratisation et de rapprochement avec l’Union Européenne ».

La situation politique de la Moldavie ces dernières années ont rendu les opportunités de business de moins en moins accessibles. Bien que le chemin à parcourir reste encore long, il probable que l’Europe pourra profiter de cette élection pour renouer des partenariats commerciaux avec la Moldavie.

Source: Adevarul.ro

Read More
Flag of Serbia. Illustration of the Serbian flag waving.

Serbie : 250% de croissance des échanges commerciaux avec l’UE

Serbie

Les échanges commerciaux totaux entre l’Union européenne et la Serbie se sont élevés à 24,9 milliards d’euros l’année dernière. C’est 250 % de plus qu’en 2009, lorsque l’accord intérimaire de stabilisation et d’association est entré en vigueur, a annoncé la délégation de l’UE en Serbie, en visite cette semaine.

L’Union européenne est restée de loin le plus grand et le plus important partenaire commercial de la Serbie en 2019, est-il précisé dans l’annonce et il est ajouté que, selon les données, 63% du commerce total de la Serbie a été fait avec l’Union européenne l’année dernière.

Comme il a été précisé, l’UE a exporté des biens et des services d’une valeur de 13,6 milliards d’euros vers la Serbie l’année dernière, tandis que les exportations de la Serbie vers l’UE ont atteint 11,3 milliards d’euros.

La Russie et la Chine sont classées deuxième et troisième, mais à des niveaux commerciaux nettement inférieurs, avec des montants de 2,7 milliards et 2,4 milliards d’euros respectivement, ce qui est dix fois moins que le commerce entre la Serbie et l’UE, à l’exclusion du commerce avec les membres de l’ALECE qui est en fait en deuxième position.

Outre le commerce avec l’Union européenne, le commerce régional dans les Balkans occidentaux est celui qui offre les meilleures opportunités de marché pour l’économie serbe, selon la délégation de l’UE.

La France, 15e partenaire mondial de la Serbie

La France est le quinzième pays client de la Serbie (le onzième dans l’UE), avec 469,8 millions d’euros d’exportations serbes, dont notamment des produits industriels et agroalimentaires.

Ces chiffres montrent que les relations de bon voisinage, la compréhension mutuelle, l’élimination des barrières commerciales et la bonne coopération sont très importantes pour la Serbie, et que le processus d’intégration dans l’UE est dans son intérêt. L’UE reste non seulement le plus important partenaire commercial de la Serbie, mais aussi son plus grand donateur et investisseur“, a déclaré la délégation de l’UE dans une déclaration.

Ces liens s’amélioreront encore si le process d’adhésion de la Serbie à l’Union Européeen aboutit à l’horizon 2025. Profitez de ce dynamise pour accroître votre croissance à l’internationale, gràce à la Serbie, en nous contactant.

Source : b92.net

Read More

Les Américains remplacent les Chinois dans le nucléaire roumain

américain nucléaire
Crédit : U.S. Embassy Bucharest

Les Etats-Unis et la Roumanie ont signé en fin de semaine dernière un important contrat dans le domaine énergétique. Pour la somme de 8 milliards d’euros, les Américains accompagneront la Roumanie dans l’extension et la rénovation de l’unique centrale nucléaire du pays. Ce partenariat est stratégique pour les Etats-Unis puisque la Chine était jusqu’alors le partenaire privilégié pour le nucléaire roumain. Le contrat initialement conclut avec le pays asiatique pour l’agrandissement de la centrale de Cernavoda (Sud-Est du pays) a été résilié le 12 juin 2020.

Cette somme de 8 milliards vise à rénover le premier des deux réacteurs de la centrale (d’ici à 2027), ainsi que la construction des réacteurs 3 et 4 (d’ici à 2030). A ce projet participeront également des entreprises locales, mais également françaises et canadiennes.

Un partenariat énergétique mais également militaire

En plus de ce projet, le gouvernement américain a annoncé un paquet de financement de près de 7 milliards d’euros accordé à la Roumanie pour son développement énergétique et des infrastructures.

En échange de ces financements, la Roumanie s’apprête à accepter sur son territoire une présence militaire américaine encore plus importante. « La Roumanie, avec la Pologne, représentent des alliés essentiels dans la défense du flanc est de l’Europe contre les agressions de la Russie », a déclaré Adrian Zuckerman, ambassadeur des Etats-Unis en Roumanie.

Source : ro.usembassady.gov

Read More