Diverse people brainstorming new ideas

La Serbie ambitionne d’attirer les entreprises de la Tech

serbie entreprise tech

La ministre de l’économie Serbe, Andjelka Atanaskovic, travaille au développement et à la modernisation de la Serbie en tant que destination d’investissement et met l’accent sur le fait d’accueillir autant d’entreprises high-tech que possible.

Dans une interview, la ministre a indiqué qu’une politique active visant à attirer de solides investissements nationaux et étrangers serait poursuivie, que des efforts seraient faits pour stimuler la productivité globale des entreprises serbes et a annoncé un soutien encore plus important aux start-ups, au secteur des PME et à l’esprit d’entreprise.

Elle a déclaré que les investisseurs locaux et étrangers avaient les mêmes droits :

Il est important de noter que les investisseurs étrangers sont ceux qui apportent des pratiques commerciales positives et une nouvelle qualité à l’économie serbe et qui obligent les entreprises nationales dans la chaîne d’approvisionnement à être meilleures et à améliorer leurs normes“.

Ces déclarations devront se traduire par des mesures visant ces implantations. Il s’agit d’une bonne nouvelle pour ce pays qui s’ouvre de plus en plus à l’Europe (lire notre article : 250% de croissance des échanges commerciaux avec l’UE)

Source : tanjug.rs

Read More
Self-drive autonomous car with man at driver seat.

La Roumanie souhaite une technologie sûre et amicale avec l’environnement

technologie

Lors d’un discours prononcé à l’occasion d’une visite de l’usine « Continental Automotive » de Timisoara le 22 septembre, le président roumain Klaus Iohannis a offert sa vision de l’avenir pour son pays.

« Pour une croissance économique durable, nous avons besoin d’une technologie sûre et amicale avec l’environnement. Nous avons besoin de décisions et d’actions responsables, aussi bien de la part des autorités que du milieu des affaires. Et nous avons besoin d’innovation », a déclaré le président.

La Roumanie fait déjà partie des pays les plus innovants de l’Europe de l’Est (lire notre article : Ces pays d’Europe de l’Est qui dépassent toutes les attentes en termes d’innovation)

Le chef de l’Etat a confirmé qu’en Roumanie, l’industrie automobile est l’un des principaux vecteurs de compétitivité économique. Il a également souligné le fait que le partenariat avec l’industrie IT et les activités de recherche-développement vont transformer ce secteur en « fer de lance pour l’industrie du futur ».

A cette occasion, Klaus Iohannis a également fait part de son optimisme quant à la capacité de la Roumanie de sortir de la crise que nous traversons. « Des mesures de protection et de stimulations pour les employeurs et les employés ont été prises, et ont atteint leur but en grande partie. » L’obtention d’importants fonds européens pour la relance économique devrait « repositionner la Roumanie sur la carte des infrastructures régionale de transport et va reconsolider son avantage compétitif en termes de ressources humaines ».

Un retour à une croissance d’avant crise est attendue en moins de deux ans (La Roumanie optimiste sur une récupération économique en moins de deux ans)

Source : capital.ro

Read More