Le Groupe BIC pourrait installer un centre de distribution en Roumanie

©Carlos Delgado/wikimedia commons

Le groupe BIC, le plus grand producteur au monde de stylos, envisagerait d’ouvrir un centre de distribution régional en Roumanie. Pour l’ouverture de ce centre, le groupe français est en discussion avec plusieurs promoteurs immobiliers du pays. Parmi eux se trouve FM Logistic, un autre groupe français très actif en Roumanie.

Pour créer ce centre de distribution, BIC souhaiterait louer un entrepôt de 20 000 mètres carrés, dans la région de Bucarest, au sud du pays. Ce positionnement permettrait à l’entreprise de distribuer ses produits (stylos, briquets, rasoir, etc.) aussi bien sur le marché local, que chez les voisins bulgares.

Profit.ro, site d’informations économiques, a dévoilé un plan possible pour cet aménagement, sans que cela soit confirmé officiellement par les parties impliquées. FM Logistic préparerait l’extension du parc logistique qu’il opère dans la commune de Dragomiresti, à la sortie de la capitale et aux abords de l’autoroute A1. Cette extension inclurait trois nouveaux bâtiments pour une surface totale de 29 000 m2. Cela viendrait compléter les 20 000m2 d’entrepôt occupés par L’Oréal sur le même site.

Aucune des deux entreprises françaises n’a confirmé officiellement ces informations. Un accord serait toutefois bénéfique aussi bien pour la croissance de BIC en Europe de l’Est que pour le renforcement des activités de FM Logistic.

Importante croissance pour le groupe BIC en Roumanie

En 2019, BIC a vu augmenter son chiffre d’affaires en Roumanie de 14%. L’entreprise a su tirer profit du dynamisme de ce marché. Chaque entreprise française souhaitant se développer à l’international à tout intérêt à jeter un œil vers l’Europe de l’Est.

Nous vous invitons à nous contacter, pour découvrir quelles sont les perspectives de développement de votre activité, depuis cette page : Contact

Read More
Truck loaded with containers full of apples ready to be shipped to the market.

Roumanie : Hausse des imports dans le secteur agroalimentaire

import agroalimentaire roumanie

La Roumanie a importé l’année dernière 10.9 milliards de tonnes de produits agroalimentaires. Un chiffre en augmentation de 21% par rapport à 2019. La valeur de ces produits, elle, est passée de 8.43 milliards d’euros à 8.93 milliards d’euros (+6%), d’après les chiffres de l’Institut National de la Statistique (INS) en Roumanie.

L’Allemagne occupe la première marche du podium après avoir exporté vers la Roumanie pour 1.4 milliards d’euros de produits agroalimentaires (+3.3%), suivi de la Hongrie avec 1.38 milliards d’euros (+14.4%) et de la Pologne avec 912 milliards d’euros (+5%).

Bien que les exports soient toujours plus importants que les imports pour la Roumanie, une baisse significative de l’écart a été observée en 2020. La Roumanie a exporté, principalement en Europe, 16.4 milliards de tonne de produits agroalimentaires, avec une baisse de 17.4% par rapport à 2019. L’impact de cette baisse sur le volume financier reste pourtant limité avec une régression de 2.7% pour arriver à 6.9 milliards d’euros. Les principaux pays vers lesquels la Roumanie a exporté en 2020 sont l’Italie (770 millions d’euros ; -8.5%), la Bulgarie (507 millions d’euros ; +3%) et les Pays-Bas (394 millions d’euros, au même niveau que l’année précédente). Pour la Roumanie, la plupart des produits agroalimentaires exportés étaient constitués de céréales, même su une baisse significative de ce type d’export a été constaté.

Ces chiffres démontrent que la Roumanie est plus ouverte que jamais aux produits extérieurs. La France a un important retard a rattrapé sur ce marché en pleine croissance et dont le potentiel n’est pas suffisamment exploité.

Eastrategies accompagne vos projets d’export. Et pour cela, vous pouvez bénéficier du Chèque Relance Export pour obtenir un remboursement de 50% sur vos projets d’export. Retrouvez ici tous les détails sur cette mesure pour laquelle notre cabinet est agréé.

Source : Profit.ro

Read More
businessman protection money on table with tree. concept saving

La Roumanie aura la 2e plus forte croissance européenne en 2021 selon le FMI

Le Fonds Monétaire International (FIM) estime qu’en 2021, la Roumanie verra son PIB augmenter de 6%. Le pays se classerait alors en 2e position au niveau européen, juste derrière l’Espagne et ses 6.4% de croissance.

Source: FMI

Toutefois, il existe une grande différence entre ces deux pays. L’Espagne a en effet fortement souffert de la pandémie et à vu son PIB reculer de plus de 11% en 2020. L’année 2021 ne sera pas suffisante pour une récupération, alors que la Roumanie retrouvera son niveau d’avant crise d’ici à la fin de l’année. Le pays d’Europe de l’Est n’a en effet reculé que de 3.9% en 2020.

La dynamique devrait se poursuivre également en 2022, avec une estimation par le FMI de 4.8% pour la Roumanie. Les autres pays d’Europe de l’Est auront également part à une belle croissance avec des chiffres dépassant aisément 4%. Seule la Pologne ne se limitera qu’à 3.5% en 2021, mais sa résistance à la crise en 2020 (-2.5%) en fait un pays très compétitif.

Cette croissance globalement supérieure de l’Europe de l’Est face à l’Europe de l’Ouest, s’explique par une relance forte de l’industrie, mais également des services. Tout d’abord, l’industrie profite du fait que l’Asie n’est plus aussi compétitive (coût de transport élevés par exemple). Les entreprises européennes se tournent maintenant vers une production à l’échelle locale pour éviter des dépendances parfois coûteuses.

Les services ont profité de l’explosion du télétravail et du changement total de la société à cause de la pandémie. Le digital devrait représenter 20% du PIB roumain d’ici à 2030.

Les pays de l’Europe de l’Est regorgent d’opportunités que chaque entreprise devrait saisir. Nous vous invitons à nous contacter pour découvrir comment vos projets peuvent se développer dans ces pays.

Read More

Roumanie : +20% de surface agricole biologique en un an

En Roumanie, la surface totale sur laquelle est pratiquée l’agriculture biologique a augmenté de 19.4% en 2020 par rapport à l’année précédente. La surface totale est maintenant de près de 472 000 hectares. En parallèle, la surface des terres agricoles ayant un certificat écologique remis par un organisme spécialisé a augmenté de 28% pour atteindre 270 000 hectares.

Ces données, fournies par le ministère roumain de l’agriculture et du développement rural démontre une accélération de l’attrait pour les produits biologiques. Toujours en 2020, la consommation de ce type de produits par les Roumains a augmenté de 20%.

Afin de soutenir cette croissance, l’Etat mettra à disposition des agriculteurs bio une enveloppe de 77 millions d’euros pour 2021. Sur les 3 prochains années, il sera question en tout de 232 millions d’euros. D’après le ministère de l’agriculture, les inscriptions pour cette campagne de subventionnement ont été ouvertes le 1er mars et doivent être clôturée au plus tard le 17 mai 2021.

Bien que ces chiffres soient encourageant pour l’avenir, la surface agricole biologique n’est encore que marginale en Roumanie. Elle représente environ 5% du total (9.5M d’hectares agricoles). C’est légèrement en dessous de la France et de ses 8.5%. La Roumanie est toutefois un marché d’investissement idéal en raison de son dynamisme, du coût de la production, et de sa position européenne (7e marché en termes de valeur).

Retrouvez ici tous nos articles sur le monde agricole en Roumanie.

Vous avez un projet autour de l’agriculture biologique et vous souhaitez découvrir les avantages que peut vous offrir la Roumanie ? N’hésitez pas à nous contacter.

Source : Adevarul

Read More