Roumanie : 18% de croissance sur le marché de la construction

construction

Le marché de la construction en Roumanie a connu une croissance de 18% sur les sept premiers mois de 2020, en comparaison de la même période l’année précédente.

Cette croissance est due principalement à une importante dynamique des travaux de rénovations capitales (+48,2%) et des travaux d’entretien et de réparations courantes (+48%). Les constructions d’immobiliers neufs ont également progressé par rapport à l’année dernière avec une croissance de 6,2%.

Pour ce qui est du type de construction réalisée, les infrastructures ont connu une croissance de 25,5%, les immobiliers résidentiels de 17,2% et les immobiliers non-résidentiels de 8,4%.

L’impact de l’état d’urgence instauré au mois de mars et avril 2020 en Roumanie a donc été limité sur les chiffres globaux de ces premiers mois. L’activité a repris de plus belle suite à l’état d’urgence, et a atteint de nouveau sommet en juillet 2020 avec une croissance de 12% par rapport au moins de juin de la même année.

D’autres perspectives de croissance

Le plan de relance de 100 milliards d’Euros annoncé par le gouvernement roumain jusqu’à 2030 comprend un important volet pour le développement des infrastructures ainsi que la transition énergétique. Le marché devrait donc rester dynamique dans les prochaines années, favorisant tous les acteurs de cet écosystème.

Votre entreprise de construction souhaite se développer à l’international ? Contactez-nous pour obtenir plus de détails sur les opportunités que vous avez en Roumanie.

Source: AGERPRES

Read More

Pourquoi investir dans l’immobilier roumain pourrait être votre prochaine bonne idée

marché immobilier

L’investissement immobilier reste une valeur sûre, surtout en tant de crise. De nombreux investisseurs étrangers ont bien compris cela et prennent d’assaut le marché immobilier roumain. Ils entendent ainsi profiter de la baisse actuelle des prix, pour réussir une plus-value dans quelques années.

Avec des prix nettement inférieur à ceux de l’Europe Occidentale, la Roumanie reste très dynamique dans tous les secteurs de l’immobilier : achat de terrains, d’immeubles de bureaux, construction, investissement locatif. Nous faisons pour vous le point sur ce marché.

Immeubles de bureaux

Dans l’article que nous avions écris (les investissements immobiliers en hausse au premier semestre 2020 en Roumanie), nous vous apprenions que 86% des investissements concernaient des bureaux. Près de 400 millions d’euros ont été investit dans ce secteur. Et, bien que de plus en plus de compagnie pense à transformer les immeubles de bureau en espaces de vie, ce marché reste très dynamique. Les prix varient généralement dans la capitale entre 1500 et 3000 euros / m ² et dépassent rarement les 1500 euros dans les grandes villes de province. Par comparaison, le prix moyen lors d’une vente de bureau à Paris se situe autour de 11 000 euros / m².

Terrains agricoles

Bien que l’Etat Roumain offre de nombreux avantages pour l’investissement dans les terres agricoles par les locaux, l’achat de terrains agricoles reste une opportunité à saisir quand elle se présente. D’après Eurostat, en 2016, la Roumanie était le pays le moins cher d’Europe avec un prix moyen de 1958 euros par hectare (Etude ici). C’est presque quatre fois moins que la France. Depuis, l’écart s’est nettement creusé puisque le prix moyen de l’hectare avoisine les 5000 euros en Roumanie.

La sécheresse qui a frappé la Roumanie a contraint de nombreux agriculteurs roumains à mettre leur terrain en vente. En cette fin d’année, les prix vont connaître une baisse importante, avant de repartir à la hausse en 2021 si les conditions météorologiques sont favorables.

Retrouvez ici nos explications sur le changement de législation et sur l’importance de vous faire accompagner par des experts locaux : https://www.eastrategies.fr/la-roumanie-met-un-frein-aux-investissements-agricoles-etrangers/

Investissement locatif

Il suffit de se promener dans Bucarest, la capitale roumaine, pour voir à quelle point ce marché est porteur. De nouveaux immeubles d’habitations poussent comme des champignons. A telle point que la crise de la COVID-19 n’a pas encore eu d’impact significatif que les prix dans les grandes villes. Une baisse a toutefois été amorcée dans les deux derniers mois alors que la demande est repartie à la hausse. Nous avons comparé pour vous les prix moyens (en août 2020) dans les trois plus grandes villes de Roumanie et de France pour vous faire une idée de la différence :

Bucarest : 1390 euros / m²

Paris : 11 329 euros / m²

Cluj-Napoca : 1811 euros / m²

Marseille : 2 879 euros / m²

Timisoara : 1293 euros / m²

Lyon : 5093 euros / m²

Pour le prix d’un appartement à Paris, vous pourriez en acquérir presque 9 à Bucarest. Un appartement T2 à Paris se louera en moyenne 1400 euros par mois. Un appartement similaire à Bucarest se louera 400 euros. Un simple calcul mathématique vous offrira la différence de rendement entre les deux villes.

Contactez-nous pour discuter d’un éventuel investissement immobilier en Roumanie, nous saurons vous proposer la meilleure solution : https://www.eastrategies.fr/contact/

Read More

Les investissements immobiliers en hausse au premier semestre 2020 en Roumanie

marché immobilier

Le marché de l’investissement immobilier roumain a connu une belle croissance au premier trimestre 2020. En dépit de la crise sanitaire que nous traversons, ce marché a progressé de 18% par rapport au premier semestre 2019.

Au total, 408 millions d’euros ont été investis en Roumanie, principalement dans le segment des bureaux (86% des volumes de transaction).

Près d’un quart de cette somme a été générée par la vente du portefeuille immobilier de l’entreprise israélienne GTC. Cette dernière a cédé plusieurs immeubles de bureaux à Bucarest au fond privé Equity Optimum pour une valeur estimée à 116 millions d’euros.

Deux autres transactions ont dépassé des montants de 50 millions d’euros. La finalisation de la troisième phase du projet immobilier de bureaux « The Brigde » (acheté par les propriétaires des magasins de bricolage roumains Dedeman). Et, également l’achat des bureaux « Global City Business Park » par les Grecs de la société Arion Green.

Cette croissance est toutefois à relativiser. La plupart des transactions effectuées étaient déjà attendues. Le marché a commencé sont ralentissements. Plusieurs transactions de plus de 100 millions d’euros sont repoussées ou annulées.

La fin d’année sera peut-être sauvée par l’augmentation des achats opportunistes. Dans le cas par exemple où des entreprises rencontrant des difficultés dans leur secteur sont intéresséees par une vente rapide.

Enfin, au niveau de l’Europe centrale et de l’est, presque tous les marchés ont enregistré cette année une croissance (par rapport à la fin de l’année 2019). Le volume total des investissements s’élève à 6,3 milliards d’euros (+5%)

Source: Colliers Romania Market Report H1 2020

Découvrez ici pourquoi l’Europe de l’Est est propice aux investissements :

Read More