Sava river in Belgrade, Serbia

Serbie : Le FMI et la CE attendent une forte croissance en 2021

Croissance Serbie

La Serbie sera l’économie européenne la plus performante en termes de taux de croissance, a déclaré le ministre serbe des finances Sinisa Mali, en précisant que les pensions, le salaire minimum et les salaires du secteur public seraient augmentés à partir du 1er janvier et que les investissements dans les grands projets seraient poursuivis.

Le ministre a déclaré que les résultats de la Serbie étaient également reflétés dans les projections du FMI et de la Commission européenne, selon lesquelles la Serbie aura la plus petite baisse de PIB cette année et la plus forte croissance en 2021 et 2022.

Sinisa Mali s’attend à ce que les résultats de la Serbie dépassent même les projections du FMI et de la Commission européenne.

Lorsqu’il s’agit d’économie, il faut pouvoir compter sur plusieurs secteurs en cas de crise. En plus de construire des infrastructures, nous voulions attirer les IDE et c’est pourquoi nous avons plus d’usines que la Serbie n’en avait jamais ouvert, une croissance industrielle malgré la crise et un taux de chômage historiquement bas de 7,3%“, a expliqué le ministre des finances.

Il a déclaré que, rien que pour les neuf premiers mois de cette année, l’afflux d’IDE en Serbie avait atteint 1,9 milliard d’euros et qu’aucun des investisseurs n’avait annulé ses investissements prévus.

Une preuve donc, que les investissements industriels en Serbie sont des investissements solides et durables.

Source : tanjug.rs

Read More
Diverse people brainstorming new ideas

La Serbie ambitionne d’attirer les entreprises de la Tech

serbie entreprise tech

La ministre de l’économie Serbe, Andjelka Atanaskovic, travaille au développement et à la modernisation de la Serbie en tant que destination d’investissement et met l’accent sur le fait d’accueillir autant d’entreprises high-tech que possible.

Dans une interview, la ministre a indiqué qu’une politique active visant à attirer de solides investissements nationaux et étrangers serait poursuivie, que des efforts seraient faits pour stimuler la productivité globale des entreprises serbes et a annoncé un soutien encore plus important aux start-ups, au secteur des PME et à l’esprit d’entreprise.

Elle a déclaré que les investisseurs locaux et étrangers avaient les mêmes droits :

Il est important de noter que les investisseurs étrangers sont ceux qui apportent des pratiques commerciales positives et une nouvelle qualité à l’économie serbe et qui obligent les entreprises nationales dans la chaîne d’approvisionnement à être meilleures et à améliorer leurs normes“.

Ces déclarations devront se traduire par des mesures visant ces implantations. Il s’agit d’une bonne nouvelle pour ce pays qui s’ouvre de plus en plus à l’Europe (lire notre article : 250% de croissance des échanges commerciaux avec l’UE)

Source : tanjug.rs

Read More
big Electricity pylons

Serbie: Futur hub énergétique en Europe

hub energie serbie

La Serbie remplit toutes les conditions pour être le hub énergétique et le corridor de transit de la région, a déclaré mercredi le vice-premier ministre et ministre des mines et de l’énergie serbe, Zorana Mihajlovic.

Elle a déclaré que l’accélération de la mise en œuvre des projets et la connectivité régionale seraient les priorités de son ministère.

Dans le secteur de l’énergie également, la Serbie remplit toutes les conditions pour être un grand corridor et une plaque tournante énergétique dans cette partie de l’Europe. Il y a de nombreux projets qui ont été lancés ces dernières années et qui doivent être achevés ou accélérés“, a-t-elle déclaré.

La croissance et le développement économique de la Serbie, ainsi que sa position dans la région, dépendent de la stabilité énergétique et de l’approvisionnement en électricité, gaz, pétrole et dérivés du pétrole.

Cela ne comprend pas seulement le tronçon serbe du gazoduc TurkStream, mais aussi la construction d’un interconnecteur de gaz avec la Bulgarie et l’expansion de l’installation de stockage souterrain de gaz de Banatski Dvor, selon le ministre.

Cela s’applique également à la construction d’un corridor électrique trans-Balkans, à l’investissement dans des oléoducs et des gazoducs de produits, ainsi qu’au renforcement des réseaux de distribution d’électricité et de gaz.

La Serbie va donc devenir une plaque tournante de l’énergie, ce qui attire de plus en plus d’investisseurs Européens.

Source : tanjug.rs

Read More
Flag of Serbia. Illustration of the Serbian flag waving.

Serbie : 250% de croissance des échanges commerciaux avec l’UE

Serbie

Les échanges commerciaux totaux entre l’Union européenne et la Serbie se sont élevés à 24,9 milliards d’euros l’année dernière. C’est 250 % de plus qu’en 2009, lorsque l’accord intérimaire de stabilisation et d’association est entré en vigueur, a annoncé la délégation de l’UE en Serbie, en visite cette semaine.

L’Union européenne est restée de loin le plus grand et le plus important partenaire commercial de la Serbie en 2019, est-il précisé dans l’annonce et il est ajouté que, selon les données, 63% du commerce total de la Serbie a été fait avec l’Union européenne l’année dernière.

Comme il a été précisé, l’UE a exporté des biens et des services d’une valeur de 13,6 milliards d’euros vers la Serbie l’année dernière, tandis que les exportations de la Serbie vers l’UE ont atteint 11,3 milliards d’euros.

La Russie et la Chine sont classées deuxième et troisième, mais à des niveaux commerciaux nettement inférieurs, avec des montants de 2,7 milliards et 2,4 milliards d’euros respectivement, ce qui est dix fois moins que le commerce entre la Serbie et l’UE, à l’exclusion du commerce avec les membres de l’ALECE qui est en fait en deuxième position.

Outre le commerce avec l’Union européenne, le commerce régional dans les Balkans occidentaux est celui qui offre les meilleures opportunités de marché pour l’économie serbe, selon la délégation de l’UE.

La France, 15e partenaire mondial de la Serbie

La France est le quinzième pays client de la Serbie (le onzième dans l’UE), avec 469,8 millions d’euros d’exportations serbes, dont notamment des produits industriels et agroalimentaires.

Ces chiffres montrent que les relations de bon voisinage, la compréhension mutuelle, l’élimination des barrières commerciales et la bonne coopération sont très importantes pour la Serbie, et que le processus d’intégration dans l’UE est dans son intérêt. L’UE reste non seulement le plus important partenaire commercial de la Serbie, mais aussi son plus grand donateur et investisseur“, a déclaré la délégation de l’UE dans une déclaration.

Ces liens s’amélioreront encore si le process d’adhésion de la Serbie à l’Union Européeen aboutit à l’horizon 2025. Profitez de ce dynamise pour accroître votre croissance à l’internationale, gràce à la Serbie, en nous contactant.

Source : b92.net

Read More