72 millions d’euros pour l’efficacité énergétique de la Moldavie

Efficacité énergétique

La Moldavie espère accélérer l’amélioration de son efficacité énergétique en obtenant un important financement pour la rénovation d’immeubles locatifs. La somme totale pour ce projet sera de 72 millions d’euros. La banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) participera par un prêt de 30 millions d’euros, auquel vont s’ajouter 12 millions d’euros de subvention accordés par la plateforme d’investissement pour le voisinage (NIP).

Le projet prévoit d’améliorer les enveloppes thermiques, les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation des immeubles. Des sources d’énergie renouvelable pourront également être introduite.

La priorité sera accordée dans un premier temps aux bâtiments publiques, aussi bien municipaux que d’Etat, dans tout le pays. La banque européenne estime que des économies d’énergie de 40 à 50% pourront être réalisées dans le cadre de ce projet.

Troisième projet en 10 ans

Ce n’est pas la première fois que la BERD accorde des lignes de crédit à la Moldavie sur ce sujet. En 10 ans, 77 millions d’euros ont été accordés pour l’efficacité énergétique.

Toutefois, ces projets apportent leur lot de critiques, notamment dans la capitale Chisinau. Les entreprises municipales ont accumulé des dettes de 10 millions d’euros suite à l’implémentation de ces projets. Dettes qui ont dû être remboursées par le budget municipal.  

Vous souhaitez vous impliquer la transition énergétique entamée par la Moldavie ? Contactez-nous ici

Source : Stiri.md

Read More

Ces pays d’Europe de l’Est qui dépassent toutes les attentes en termes d’innovation

innovation

Les pays de l’Europe de l’Est obtiennent de très bons résultats au classement mondial des pays les innovants. C’est ce que montre « l’index de l’innovation globale 2020 » réalisé par l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle.

Le temps où les pays de l’Est étaient vus uniquement comme une source de main d’œuvre bon marché doit être laissé derrière nous. Ces pays sont capables d’innover, et nous en avons ici la preuve.

Pour établir ce classement, les chercheurs ont analysé plusieurs facteurs comme le développement des infrastructures, des institutions publiques, les recherches et le potentiel humain. Un pays de l’Europe de l’Est se distingue particulièrement dans ce classement. Il s’agit de la Bulgarie.

Bien qu’elle arrive à la 37e place au rang mondiale, la Bulgarie se classe à la troisième position dans la catégorie des pays aux revenus de niveau moyen-supérieur (sur 37 pays). Seule la Chine et la Malaysie font mieux dans cette catégorie. Bien plus que cela, la Bulgarie fait partie des pays qui ont défié les pronostics et ont dépassé les attentes par rapport à leur niveau de développement.

La Roumanie se classe devant la Russie

La Roumanie se classe également dans le top 5 de la catégorie des pays aux revenus de niveau moyen-supérieur, devant la Russie. A l’échelle mondiale, la Roumanie est à la 46e place de l’innovation.

Autre pays de l’Europe de l’Est à se distinguer dans ce rapport, la Moldavie. Avec une 59e place mondiale, la Moldavie se hisse à la 6e place des pays (29 au total) de la catégorie des revenus de niveau moyen-bas. Elle apparaît également dans la liste des pays ayant dépassé les attentes en termes d’innovation.

Enfin, la Serbie est arrivée 53e au classement mondial en dépassant les prévisions réalisées.  

Ce rapport prouve qu’il existe un réel potentiel de développement dans les pays de l’Europe de l’Est. Les infrastructures et la recherche évoluent dans le bon sens. Avec certitude, nous entendrons de plus en plus parler des innovations de ces pays dans les années à venir.

Vous pouvez également profitez de cette dynamique. Pour cela, il vous suffit de nous contacter.

Source : Global Innovation Index 2020.

Read More

Le transport de marchandises facilité entre l’Ukraine et la Roumanie

Le transport de marchandise entre l’Ukraine et la Roumanie est facilité par l’ouverture d’un point de traversée du Danube entre les communes de Orlovka (Ukraine) et Isaccea (Roumanie).

Mercredi 12 août, les autorités douanières ont annoncé que les transports de marchandises allaient rapidement débuter. Un système de bac (bâteau à fond plat) sera utilisé pour permettre la navette des transporteurs.

Ce projet d’une valeur de 5,5 millions d’euros (dont 1.15 millions d’euros de fonds européen) a été finalisé en deux ans. Il vise à réduire le temps de transit entre l’Ukraine et la Roumanie, mais aussi à réduire les coûts de transport. Jusqu’à présent, pour arriver en Roumanie, les transporteurs ukrainiens devait passer sur une courte distance par la Moldavie et payer les taxes de transit. Un trajet de l’Ukraine jusqu’au port roumain de Constanta sera maintenant plus court d’environ 100 km.

Pour le moment, en raison du contexte pandémique, seul le transport des marchandises est autorisé par ce moyen. Le transport des personnes sera rendu possible à l’avenir.

Source AGERPRES: https://www.agerpres.ro/economic-intern/2020/08/12/tulcea-traficul-de-marfuri-pe-dunare-intre-isaccea-romania-si-orlovka-ucraina-a-fost-deschis–554890

carte roumanie
Carte de la Roumanie

Pour développer votre activité en Roumanie, contactez-nous.

Lisez également nos autres informations sur le transport en Europe de l’Est :

Read More