De nouveaux accords bilatéraux attendus entre la France et la Roumanie

accords commerciaux france roumanie

Le Premier Ministre roumain Ludovic Orban débute aujourd’hui une visite officielle de deux jours en France. Il rencontrera à cette occasion son homologue français, Jean Castex pour discuter de plusieurs dossiers locaux et européens.

Pour cette visite, le chef du gouvernement roumain sera accompagné des ministres des affaires étrangères, de l’économie, de la défense nationale et de l’agriculture. Leur présence annonce clairement la signature de plusieurs accords bilatéraux dans ces domaines entre la France et la Roumanie.

Ludovic Orban rencontrera également des représentants du MEDEF, toujours dans le but de discusser du développement des relations économiques entre les deux pays.

La Roumanie, un partenaire idéal en temps de crise

Les premières annonces seront faites en fin de journée, ce lundi 26 octobre. Dans tous les cas il faut y voir un signe positif dans le rapprochement entre ces deux partenaires européens. Les liens entre la France et la Roumanie ne sont plus à démontrer, mais il y a encore du chemin à parcourir pour guider les entreprises françaises à se développer à l’international grâce à la Roumanie.

En dehors des annonces qui seront faites et qui ne toucheront pas tous les secteurs, le gouvernement français a déjà facilité l’export vers la Roumanie. Depuis début Octobre, Eastrategies est agréé pour délivrer des services éligibles au Chèque Relance Export lancé par l’Etat français. Vous pouvez d’ores et déjà nous contacter pour nous expliquer vos projets et bénéficier de cette aide.

Read More

L’économie digitale roumaine pourrait représenter 20% du PIB d’ici à 2030

économie digitale roumaine

L’économie digitale roumaine pourrait représenter au moins 20% du PIB d’ici à 2030, pour atteindre 50 milliards d’euros. Pour cela le pays doit concentrer sur l’accélération digitale et une économie basée sur la technologie. C’est ce que montre une étude réalisée par des experts de Factory 4.0 et Frames.

Du point de vue de la digitalisation, la pandémie est vue comme une opportunité qui permettrait à la Roumanie de bruler les étapes vers l’amélioration et l’augmentation des activités digitales. Cela entraînerait par conséquence une croissance économique significative liée à l’économie.

« Le temps pendant lesquel la Roumanie était attractive par les coûts réduits de la main d’œuvre est passé. Et les perspectives démographiques indiquent une accentuation des problématiques sur le marché du recrutement. Sans un focus sur le développement réel des compétences digitales, l’automatisation et la digitalisation des process, l’économie roumaine risque de perdre des points importants au niveau de la compétitivité », a déclaré Marius Hărătău, dans un communiqué remis par le manager de Factory 4.0 à l’agence AGERPRES.

Une croisse déjà importante par rapport au reste de l’Europe

En 2016, l’économie digitale représentait 6,9% du PIB roumain, soit 12 milliards d’euros. C’est un peu plus que la moyenne de la CEE, située à 6,5%. L’étude rendue par Factory 4.0 et Frames indique que l’économie digitale roumaine a enregistré une croissance cinq fois plus rapide que celle des principales puissances économiques européennes.

Les perspectives sont donc immenses. Il faudra pour cela une implication des autorités qui ont commencé pendant la crise la digitalisation des institutions.

Que vous souhaitiez accompagner les entreprises roumaines dans leur digitalisation, ou que vous souhaitiez bénéficier de services de qualité depuis la Roumanie pour votre entreprise, laissez-nous vous accompagner : https://www.eastrategies.fr/contact/

Source : AGERPRES / Factory 4.0

Read More