🔎 Zoom sur l’actualité de la Roumanie par Eastrategies 🔍

Le marché de l’IT en Roumanie

🖥️ Le directeur national de Microsoft pour la Roumanie et la Moldavie a annoncé que la Roumanie dispose de tous les éléments indispensables pour que les technologies de l’information atteignent une part de 10% du PIB en 2025, lors de l’évènement IQ Digital Cluj organisé par Upgrade 100.

Actuellement les technologies de l’information représentent 7% du PIB et d’ici 2025 ont une grande chance d’atteindre 10% du PIB.

La Roumanie dispose de sérieux atouts :

🧑‍💻Deuxième plus grande population de programmeurs et d’ingénieurs techniques en Europe centrale et orientale

🚀Un écosystème de startups qui a attiré, en 2022, 60% à 62% de tous les investissements en capital risque de la région

📈Croissance de ce secteur trois fois supérieur (15%) à la croissance économique générale du pays (4,8 à 5%)

Source : Ziarul Financiar

Le marché de l'IT en Roumanie et sa contribution au PIB du pays, son attractivité en capital-risque et sa croissance.
Read More

Les forces et faiblesses de la Roumanie face au reste de l’Europe

Face au reste de l’Europe, la Roumanie reste en queue de peloton sur de nombreux sujets. Pourtant, elle sort clairement du lot dans certains domaines.

La Roumanie a récupéré du décalage face à la moyenne européenne durant les 15 années d’appartenance à l’Union Européenne. Le pays se trouvait à 44% de la moyenne européenne quant au PIB par habitant en 2007, alors qu’en 2020 les 72% était atteint. Plus que cela, sur certains indicateurs, la Roumanie se retrouve en tête des 27 pays Européens. Par exemple, il s’agit du premier producteur de tournesol et maïs et se trouve parmi les premiers producteurs de vin et de voitures.

Le journal roumain Ziarul Financiar a recensé plusieurs indicateurs sociaux-économiques, points forts et faiblesses de la Roumanie, par rapport au reste de l’Europe.

1. Production de tournesol et de maïs : Première place européenne. Que ce soit en termes de surface de production et de volume de production, la Roumanie est en tête sur ces deux produits. En 2021, le pays a produit 2800 tonnes de tournesol, soit 800 tonnes de plus que la France sur la même période.

2. Production de blé : 4e place en Europe. La surface cultivée a été de près de 2,2 millions d’hectares en 2021, avec une production dépassant les 10 000 tonnes. Ces chiffres placent la Roumanie à la quatrième place européenne après la France, l’Allemagne et la Pologne.

3. Vitesse de connexion Internet : Première place européenne. Avec une vitesse de téléchargement moyenne de 200Mbps, la Roumanie dispose d’une connexion deux fois plus rapide que la moyenne européenne située à 100Mbps.

4. Production de vin : 6e place européenne. Avec plus de 5 millions d’hectolitres de vin produits en 2020, la Roumanie est le sixième producteur européen. Le top 3 est constitué de l’Italie, l’Espagne et la France, avec plus de 30 millions d’hectolitres produits par pays.

5. Volume de production automobile : 7e place européenne. En 2020, le pays à produit 438 000 voitures, plus que la Hongrie (433 000) ou la Pologne (221 000). L’Allemagne reste le leader européen incontestable avec plus de 3,4 millions de voitures sorties de ses usines.

6. Salaire minimum : 19e place sur 21 dans l’UE. Avec un salaire minimum brut de 515 euros par mois, la Roumanie se place en fin de liste parmi les 21 pays de l’UE ayant un salaire minimum implémenté. A l’opposé se trouve le Luxembourg avec 2260 euros brut par mois.

7. PIB par habitant : 26e place de l’UE. Malgré la réduction de l’écart avec les autres pays européens ces quinze dernières années, la Roumanie reste à l’avant-dernière place du classement avec un PIB par habitant de 9400 euros, fin 2021. Seule la Bulgarie est derrière avec 5900 euros par habitant.

8. Le réseau d’autoroute : 21e place européenne. Un autre point faible de la Roumanie. Avec uniquement 931km d’autoroute, le pays occupe la 21e place. Mais si l’on rapporte à la taille du pays et à sa population, ce chiffre est consternant. En comparaison, la Hongrie, avec deux fois moins d’habitants, dispose de 1700km d’autoroute.

9. Les dépenses de santé : 26e place européenne. La Roumanie a alloué 5,7% de son PIB à la santé, en 2019, la plaçant ainsi à l’avant dernière place de l’UE. La moyenne européenne se situe à 9,9% du PIB. L’Allemagne (11,7%) et la France (11%) conduisent ce classement.

Afin d’en savoir plus sur ce pays en pleine croissance, tout en découvrant les opportunités qui vous y attendent, remplissez notre formulaire de contact depuis ce lien.

Read More

Début 2021, la Roumanie et la Bulgarie surclassent la croissance européenne

Croissance Roumanie Bulgarie 2021

La Roumanie a eu lors du premier trimestre 2021 la plus grande croissance économique (+2,8% par rapport au trimestre précédent) de l’Union Européenne. Le pays de l’Europe de l’Est est suivi par son voisin direct, la Bulgarie, avec une croissance de 2,5% de l’économie par rapport au dernier trimestre de 2020. Dans la zone euro, seule la France a connu une croissance de l’ordre de 0,4%, tous les autres pays ayant vu leur économie régresser par rapport à la fin d’année dernière.

L’économie de la zone euro a baissé de 0,6% par rapport au dernier trimestre de 2020. En comparaison à la même période, l’année dernière, l’économie de la zone euro a baissé de 1,8%, et celle de l’UE de 1,7%. Ces contractions du PIB européen font suite aux baisses rencontrés lors du dernier trimestre 2020, lui-même ayant fait suite à un 3e trimestre de forte croissance

Alors que seul la France a connu une croissance de son PIB en début d’année, par rapport à la fin d’année 2020, plusieurs pays européens s’en sorte très bien à ce registre. La Roumanie en tête avec une croissance de +2,8%, suivi de la Bulgarie avec +2,5%, de Chypre avec +2% et de la Hongrie avec +1,9%.

Une image contenant table

Description générée automatiquement

Cette croissance s’explique par une meilleure résilience de ces pays face à la pandémie de 2020, et à des plans de relance compétitifs ayant permis une reprise rapide de l’économie. Les pays d’Europe de l’Est, comme la Roumanie, la Bulgarie et la Hongrie profitent également d’une dynamique de relocalisation des outils industriels depuis l’Asie vers l’Europe.

Les échanges internationaux ont également contribué, pour la Roumanie, à cette croissance. En effet, le volume des imports et des exports est en net augmentation (voir notre article : Roumanie, forte hausse des importations au premier trimestre 2021). 

Plus que jamais, l’Europe de l’Est représente un marché que les entreprises européennes se doivent de prendre en considération. Afin dans découvrir plus sur les opportunités qui vous attendent dans ces pays, nous vous invitons à prendre contact avec nous afin que nous discutions de vos projets. 

Source : Eurostat

Read More

Hongrie : 5.2% de croissance et baisses d’impôts pour le budget 2022

budget hongrie

Lors de la présentation du budget 2022, le gouvernement hongrois a annoncé viser une croissance de 5.2%. Cela, en maintenant un déficit de 5.9% du PIB et une dette publique de 79.3% du PIB, a indiqué le ministre des Finances Mihály Varga.

Le ministre précise que le budget bise à relancer l’économie, supporter les ménages, réintroduire le 13e mois de retraite, introduire une exemption d’impôt pour les moins de 25 ans, tandis que le poids des taxes sur les employés sera réduit et l’investissement pour de nouveaux emplois soutenu.

Le gouvernement a initié « le plus grand plan économique dans l’Histoire moderne de la Hongrie » avec un investissement total dépassant les 20 milliards d’euros.

Le budget de 2022 sera quant à lui supérieur de 1.3 milliards à celui de l’année précédente. Mihály Varga précise que dans ce budget, 7.7 milliards seront dédiés aux supports des ménages et aux réductions des taxes. Une autre augmentation significative est attendu dans le domaine de la santé, avec une augmentation du budget alloué de 2.1 milliards d’euros.

Le FMI salue les efforts de la Hongrie pour sa relance

De son côté, le Fonds Monétaire International (FMI) a salué la forte réponse apportée par la Hongrie à la crise. Les services du FMI ont tenu des consultations avec des représentants de la banque centrale, de différents ministères, des banques commerciales et des associations sectorielles à la fin du mois d’avril.

Le FMI a notamment félicité la Hongrie pour la mise en place de drive de vaccination qui « lui permettra de rouvrir son économie plus tôt que la plupart des autres pays de l’Union Européennes ».

Source : hungarytoday.hu

Read More