Début 2021, la Roumanie et la Bulgarie surclassent la croissance européenne

Croissance Roumanie Bulgarie 2021

La Roumanie a eu lors du premier trimestre 2021 la plus grande croissance économique (+2,8% par rapport au trimestre précédent) de l’Union Européenne. Le pays de l’Europe de l’Est est suivi par son voisin direct, la Bulgarie, avec une croissance de 2,5% de l’économie par rapport au dernier trimestre de 2020. Dans la zone euro, seule la France a connu une croissance de l’ordre de 0,4%, tous les autres pays ayant vu leur économie régresser par rapport à la fin d’année dernière.

L’économie de la zone euro a baissé de 0,6% par rapport au dernier trimestre de 2020. En comparaison à la même période, l’année dernière, l’économie de la zone euro a baissé de 1,8%, et celle de l’UE de 1,7%. Ces contractions du PIB européen font suite aux baisses rencontrés lors du dernier trimestre 2020, lui-même ayant fait suite à un 3e trimestre de forte croissance

Alors que seul la France a connu une croissance de son PIB en début d’année, par rapport à la fin d’année 2020, plusieurs pays européens s’en sorte très bien à ce registre. La Roumanie en tête avec une croissance de +2,8%, suivi de la Bulgarie avec +2,5%, de Chypre avec +2% et de la Hongrie avec +1,9%.

Une image contenant table

Description générée automatiquement

Cette croissance s’explique par une meilleure résilience de ces pays face à la pandémie de 2020, et à des plans de relance compétitifs ayant permis une reprise rapide de l’économie. Les pays d’Europe de l’Est, comme la Roumanie, la Bulgarie et la Hongrie profitent également d’une dynamique de relocalisation des outils industriels depuis l’Asie vers l’Europe.

Les échanges internationaux ont également contribué, pour la Roumanie, à cette croissance. En effet, le volume des imports et des exports est en net augmentation (voir notre article : Roumanie, forte hausse des importations au premier trimestre 2021). 

Plus que jamais, l’Europe de l’Est représente un marché que les entreprises européennes se doivent de prendre en considération. Afin dans découvrir plus sur les opportunités qui vous attendent dans ces pays, nous vous invitons à prendre contact avec nous afin que nous discutions de vos projets. 

Source : Eurostat

Read More

Hongrie : 5.2% de croissance et baisses d’impôts pour le budget 2022

budget hongrie

Lors de la présentation du budget 2022, le gouvernement hongrois a annoncé viser une croissance de 5.2%. Cela, en maintenant un déficit de 5.9% du PIB et une dette publique de 79.3% du PIB, a indiqué le ministre des Finances Mihály Varga.

Le ministre précise que le budget bise à relancer l’économie, supporter les ménages, réintroduire le 13e mois de retraite, introduire une exemption d’impôt pour les moins de 25 ans, tandis que le poids des taxes sur les employés sera réduit et l’investissement pour de nouveaux emplois soutenu.

Le gouvernement a initié « le plus grand plan économique dans l’Histoire moderne de la Hongrie » avec un investissement total dépassant les 20 milliards d’euros.

Le budget de 2022 sera quant à lui supérieur de 1.3 milliards à celui de l’année précédente. Mihály Varga précise que dans ce budget, 7.7 milliards seront dédiés aux supports des ménages et aux réductions des taxes. Une autre augmentation significative est attendu dans le domaine de la santé, avec une augmentation du budget alloué de 2.1 milliards d’euros.

Le FMI salue les efforts de la Hongrie pour sa relance

De son côté, le Fonds Monétaire International (FMI) a salué la forte réponse apportée par la Hongrie à la crise. Les services du FMI ont tenu des consultations avec des représentants de la banque centrale, de différents ministères, des banques commerciales et des associations sectorielles à la fin du mois d’avril.

Le FMI a notamment félicité la Hongrie pour la mise en place de drive de vaccination qui « lui permettra de rouvrir son économie plus tôt que la plupart des autres pays de l’Union Européennes ».

Source : hungarytoday.hu

Read More
businessman protection money on table with tree. concept saving

La Roumanie aura la 2e plus forte croissance européenne en 2021 selon le FMI

Le Fonds Monétaire International (FIM) estime qu’en 2021, la Roumanie verra son PIB augmenter de 6%. Le pays se classerait alors en 2e position au niveau européen, juste derrière l’Espagne et ses 6.4% de croissance.

Source: FMI

Toutefois, il existe une grande différence entre ces deux pays. L’Espagne a en effet fortement souffert de la pandémie et à vu son PIB reculer de plus de 11% en 2020. L’année 2021 ne sera pas suffisante pour une récupération, alors que la Roumanie retrouvera son niveau d’avant crise d’ici à la fin de l’année. Le pays d’Europe de l’Est n’a en effet reculé que de 3.9% en 2020.

La dynamique devrait se poursuivre également en 2022, avec une estimation par le FMI de 4.8% pour la Roumanie. Les autres pays d’Europe de l’Est auront également part à une belle croissance avec des chiffres dépassant aisément 4%. Seule la Pologne ne se limitera qu’à 3.5% en 2021, mais sa résistance à la crise en 2020 (-2.5%) en fait un pays très compétitif.

Cette croissance globalement supérieure de l’Europe de l’Est face à l’Europe de l’Ouest, s’explique par une relance forte de l’industrie, mais également des services. Tout d’abord, l’industrie profite du fait que l’Asie n’est plus aussi compétitive (coût de transport élevés par exemple). Les entreprises européennes se tournent maintenant vers une production à l’échelle locale pour éviter des dépendances parfois coûteuses.

Les services ont profité de l’explosion du télétravail et du changement total de la société à cause de la pandémie. Le digital devrait représenter 20% du PIB roumain d’ici à 2030.

Les pays de l’Europe de l’Est regorgent d’opportunités que chaque entreprise devrait saisir. Nous vous invitons à nous contacter pour découvrir comment vos projets peuvent se développer dans ces pays.

Read More
Prague city skyline and Charles Bridge, Prague, Czech Republic

République Tchèque : Le PIB par habitant dépasse celui de l’Espagne et de l’Italie

Augmentation du PIB en république Tchèque

Pour la première fois, le PIB par habitant de la République Tchèque est supérieur à celui de l’Espagne et de l’Italie. Eurostat, l’organisme européen de statistiques, annonce en effet un PIB par habitant de 40 293 dollars pour les Tchèques, contre 38 143 dollars pour les Espagnols et 40 065 dollars pour les Italiens. A titre de comparaison, le FMI indiquait en 1995 un écart de 22% entre la Tchéquie et l’Espagne, en faveur de cette dernière.

Il s’agit d’une première pour un pays de l’ancien bloc communiste. Et les raisons de ce succès sont multiples. L’Espagne traverse depuis plusieurs années une période de stagnation, et la crise du Covid ayant affecté le tourisme n’a pas arrangé les choses. De l’autre côté, la République Tchèque s’est affirmée comme une puissance industrielle (notamment pour les sociétés allemandes) ces dernières années. L’impôt sur les bénéfices des sociétés y est fixé à 19%, quand en France il varie entre 28 et 31%.

La Tchéquie n’est finalement qu’un exemple parmi les pays de l’Europe de l’Est dont la croissance (ou plutôt la résistance face à la crise de 2020) est supérieure à celle des pays d’Europe de l’Ouest. La reprise est déjà en marché dans ces pays avec notamment une augmentation de la relocalisation en Europe, ou une intention de relocaliser.

Rendez-vous sur notre page de contact afin de nous exposer vos projets, nous pourrons alors vous présenter les opportunités en Europe de l’Est.

Read More