Près de la moitié des employés roumains envisagent de devenir freelance

freelance Roumanie

47% des employés roumains envisagent de renoncer à leur statut de salarié et de devenir freelance. C’est ce que démontre une étude réalisée par la plateforme de recherche d’emploi en ligne Bestjobs. Ce sondage confirme la tendance que nous avions présenté il y a quelques semaines dans notre article : Boosté par la digitalisation, le nombre de freelances explose en Roumanie.

La motivation pour devenir freelance de 44% des personnes ayant répondu à l’enquête se retrouve dans la flexibilité du programmer et dans l’indépendance qu’offre ce type d’activité. 

Pour d’autres (15%), la liberté de travailler de n’importe oui, ou encore l’espoir d’obtenir des revenus plus importants (12%) sont les principales motivations qui pourraient conduire à un changement de statut. 

Concernant la possibilité de travailler en tant que freelance de n’importe où, 38% des personnes interrogées ont affirmé vouloir travailler depuis leur domicile, 12% déménageraient dans une zone rurale de la Roumanie, 10% déménageraient à la montagne et 9% affirment vouloir se rendre dans une destination exotique.

La flexibilité recherchée ne veut pas pour autant dire que les Roumains cherchent à travailler moins. Ce sondage réalisé par Bestjobs a permis de mettre en avant le côté travailleur des employés de ce pays d’Europe de l’Est. En effet, 70% des personnes interrogées ont déclaré avoir ou être prêtes à travailler après leur programme normal. 23% d’entre eux acceptent de prendre des activités supplémentaires pendant leur temps libre car ils n’ont personne pour effectuer le travail à leur place. 22% le font pour aider leurs collègues et 19% acceptent lors de situations exceptionnelles. 15% des personnes ayant répondu ont déclaré n’accepter de tâches supplémentaires uniquement si une compensation financière est proposé. D’autres 11% refusent catégoriquement de travailler après leur programme. 

Les Roumains conscient qu’il faudra travailler plus pour réussir leurs projets

Lorsqu’il ne s’agit pas de projets supplémentaires au travail, les employés roumains font déjà preuve d’un esprit de freelance. Plus de la moitié des employés ont accepté occasionnellement des projets en dehors de leur emploi habituel. Parmi eux, 47% affirment avoir fait cela pour augmenter leurs revenus, quand 30% l’ont fait pour découvrir de nouvelles activités et développer de nouvelles compétences. A noter toutefois un chiffre important. 35% de ces personnes ayant effectué une activité en dehors du cadre du travail l’ont effectué en tant que bénévole, pour une association par exemple. 

Les domaines dans lesquels les salariés exercent souvent des activités en dehors de leur travail habituel sont : technique (24%), éducation et formation (16%), la vente (14%), finance et comptabilité (10%) et l’informatique (8%).

Chez Eastrategies, nous mettons en relation les professionnels entre eux. Contactez-nous afin que nous puissions vous accompagner dans votre projet.

Source : AGERPRES

Sondage réalisé par BestJobs sur un échantillon de 1033 personnes entre le 16 juillet et le 6 août 2021.

Read More