Etude : les ambitions des jeunes Roumains sur le marché du travail

milleniums roumanie

Six roumains sur dix (60%) de 18 à 30 ans (Millenials et génération Z) souhaite pour leur activité professionnelle un programme de travail flexible. Cela implique la possibilité de pouvoir travailler de plusieurs endroits, domicile inclus. Dans une proportion similaire (59%), les jeunes roumains souhaitent travailler avec un contrat à temps plein, avec un seul employeur. C’est ce que démontre une étude, « First Steps into the Labour Market », réalisée par Deloitte Central Europe.

Conformément à cette étude, 61% des personnes interrogées se sont déclarées confiantes dans le fait de trouver un emploi désiré dans moins de 6 mois. C’est sous le niveau de confiance moyen de 70% dans les pays d’Europe de l’Est. 

Concernant la diversité, une écrasante majorité de jeunes roumaines (93%) est prête à travailler dans une organisation avec des employés d’origines et d’âges divers. 77% des jeunes interrogés affirment ne pas avoir de préférence quant au type de personne qui sera leur supérieur hiérarchique. 

60% des Millenials et de la génération Z souhaite un programme de travail flexible avec la possibilité de travailler depuis plus endroits. Il s’agit d’un résultat supérieur à la moyenne des pays de l’Europe de l’Est (50% des jeunes interrogés). Toujours dans le même registre, 44% des jeunes roumains voudraient travailler uniquement un jour ou deux à distance. Ils évoquent comme principale préoccupation la solitude et l’exclusion social d’un travail uniquement à distance. 

Concernant le type de contrat souhaité par les Millenials et la génération Z de Roumanie, 60% ont déclaré souhaiter un contrat à temps plein, quand 29% préféreraient travailler en tant que libéral ou consultant en effectuant des contrats de courtes périodes. 

Une autre particularité touchant principalement la Roumanie, la forte mobilité de ses jeunes. 22% des personnes ayant participé à ce sondage se préparent à déménager dans un autre pays pour leur carrière. 66% des jeunes roumains seraient prêt à faire la même chose si une opportunité intéressante se présentait à eux. Les pays visés sont principalement l’Allemagne, la Grande Bretagne et les Etats-Unis. 

Cette étude a été réalisé auprès de 9000 jeunes (entre 18 et 30 ans) d’Europe Centrale, étudiant dans les meilleurs universités des pays respectifs.

Source : AGERPRES

Read More

Une entreprise roumaine sur deux travaille sur son projet de digitalisation

digitalisation des entreprises roumaines

Une compagnie roumaine sur deux travaillerait actuellement sur un projet de digitalisation, qui peut démarrer à 2 000 euros et atteindre les 10 millions d’euros. Parallèlement, une entreprise sur trois se trouve actuellement dans un processus de réflexion sur leur plan d’action digital. C’est ce qui résulte d’une étude réalisée par Beck et MKOR Consulting, agence de conseils dans le domaine de l’innovation. 

Le résultat de cette étude démontre que 54% des entreprises participantes en était au stade d’implémentation de leur initiative digitale. L’impact sur leur chiffre d’affaires pourrait être de l’ordre de 30%.

Comme le démontre l’étude nommée « Digitalisation dans les entreprises roumaines 2021 », les solutions digitales sont utilisées principalement pour éliminer les blocages rencontrés dans les activités courantes. Cela vise particulièrement les process et flux de travail, la gestion des documents, la gestion des données, les ressources humaines ou la prise de décision. 

Les experts interrogés confirment le fait que, pour avoir un impact réel sur une activité, les efforts sur le long terme et l’investissement constant sont des facteurs de réussite des initiatives digitales. En fonction du profil des entreprises, les investissements dans l’implémentation ou le développement de solutions de digitalisation débutent à 2 000 euros et peuvent dépasser les 10 millions d’euros. 

La digitalisation, une priorité nationale

« La pandémie est venue avec son lot de nouveaux défis pour la moitié des entreprises interrogées, indique l’étude. Pour faire face à ces défis, les entreprises ont misé sur l’implémentation en priorité de projets d’optimisation digitale, dans le contexte de la diminution du volume d’affaire. » Dans un tiers des cas, le rythme d’adoption de solution digitale a pourtant été revu à la baisse, à cause de réduction de budget des départements concernés pendant la pandémie.

La Roumanie, dans son ensemble, vise clairement à se digitaliser. La digitalisation pourrait bien représenter 20% du PIB du pays d’ici à 2030

Les entreprises spécialisées dans ce domaine ont vu leur volume d’affaire exploser. Du fait de la qualité de sa connexion, et la formation universitaire des étudiants, la Roumanie est prête à accompagner les projets d’entreprises du monde entier.

Vous êtes à la recherche d’une solution digitale, ou vous souhaitez proposer votre propre solution aux sociétés roumaines ? Contactez-nous afin que nous discutions de ce projet. 

Source : AGERPRES

Read More

Ces pays d’Europe de l’Est qui dépassent toutes les attentes en termes d’innovation

innovation

Les pays de l’Europe de l’Est obtiennent de très bons résultats au classement mondial des pays les innovants. C’est ce que montre « l’index de l’innovation globale 2020 » réalisé par l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle.

Le temps où les pays de l’Est étaient vus uniquement comme une source de main d’œuvre bon marché doit être laissé derrière nous. Ces pays sont capables d’innover, et nous en avons ici la preuve.

Pour établir ce classement, les chercheurs ont analysé plusieurs facteurs comme le développement des infrastructures, des institutions publiques, les recherches et le potentiel humain. Un pays de l’Europe de l’Est se distingue particulièrement dans ce classement. Il s’agit de la Bulgarie.

Bien qu’elle arrive à la 37e place au rang mondiale, la Bulgarie se classe à la troisième position dans la catégorie des pays aux revenus de niveau moyen-supérieur (sur 37 pays). Seule la Chine et la Malaysie font mieux dans cette catégorie. Bien plus que cela, la Bulgarie fait partie des pays qui ont défié les pronostics et ont dépassé les attentes par rapport à leur niveau de développement.

La Roumanie se classe devant la Russie

La Roumanie se classe également dans le top 5 de la catégorie des pays aux revenus de niveau moyen-supérieur, devant la Russie. A l’échelle mondiale, la Roumanie est à la 46e place de l’innovation.

Autre pays de l’Europe de l’Est à se distinguer dans ce rapport, la Moldavie. Avec une 59e place mondiale, la Moldavie se hisse à la 6e place des pays (29 au total) de la catégorie des revenus de niveau moyen-bas. Elle apparaît également dans la liste des pays ayant dépassé les attentes en termes d’innovation.

Enfin, la Serbie est arrivée 53e au classement mondial en dépassant les prévisions réalisées.  

Ce rapport prouve qu’il existe un réel potentiel de développement dans les pays de l’Europe de l’Est. Les infrastructures et la recherche évoluent dans le bon sens. Avec certitude, nous entendrons de plus en plus parler des innovations de ces pays dans les années à venir.

Vous pouvez également profitez de cette dynamique. Pour cela, il vous suffit de nous contacter.

Source : Global Innovation Index 2020.

Read More