Roumanie : 18% de croissance sur le marché de la construction

construction

Le marché de la construction en Roumanie a connu une croissance de 18% sur les sept premiers mois de 2020, en comparaison de la même période l’année précédente.

Cette croissance est due principalement à une importante dynamique des travaux de rénovations capitales (+48,2%) et des travaux d’entretien et de réparations courantes (+48%). Les constructions d’immobiliers neufs ont également progressé par rapport à l’année dernière avec une croissance de 6,2%.

Pour ce qui est du type de construction réalisée, les infrastructures ont connu une croissance de 25,5%, les immobiliers résidentiels de 17,2% et les immobiliers non-résidentiels de 8,4%.

L’impact de l’état d’urgence instauré au mois de mars et avril 2020 en Roumanie a donc été limité sur les chiffres globaux de ces premiers mois. L’activité a repris de plus belle suite à l’état d’urgence, et a atteint de nouveau sommet en juillet 2020 avec une croissance de 12% par rapport au moins de juin de la même année.

D’autres perspectives de croissance

Le plan de relance de 100 milliards d’Euros annoncé par le gouvernement roumain jusqu’à 2030 comprend un important volet pour le développement des infrastructures ainsi que la transition énergétique. Le marché devrait donc rester dynamique dans les prochaines années, favorisant tous les acteurs de cet écosystème.

Votre entreprise de construction souhaite se développer à l’international ? Contactez-nous pour obtenir plus de détails sur les opportunités que vous avez en Roumanie.

Source: AGERPRES

Read More

Pourquoi investir dans l’immobilier roumain pourrait être votre prochaine bonne idée

marché immobilier

L’investissement immobilier reste une valeur sûre, surtout en tant de crise. De nombreux investisseurs étrangers ont bien compris cela et prennent d’assaut le marché immobilier roumain. Ils entendent ainsi profiter de la baisse actuelle des prix, pour réussir une plus-value dans quelques années.

Avec des prix nettement inférieur à ceux de l’Europe Occidentale, la Roumanie reste très dynamique dans tous les secteurs de l’immobilier : achat de terrains, d’immeubles de bureaux, construction, investissement locatif. Nous faisons pour vous le point sur ce marché.

Immeubles de bureaux

Dans l’article que nous avions écris (les investissements immobiliers en hausse au premier semestre 2020 en Roumanie), nous vous apprenions que 86% des investissements concernaient des bureaux. Près de 400 millions d’euros ont été investit dans ce secteur. Et, bien que de plus en plus de compagnie pense à transformer les immeubles de bureau en espaces de vie, ce marché reste très dynamique. Les prix varient généralement dans la capitale entre 1500 et 3000 euros / m ² et dépassent rarement les 1500 euros dans les grandes villes de province. Par comparaison, le prix moyen lors d’une vente de bureau à Paris se situe autour de 11 000 euros / m².

Terrains agricoles

Bien que l’Etat Roumain offre de nombreux avantages pour l’investissement dans les terres agricoles par les locaux, l’achat de terrains agricoles reste une opportunité à saisir quand elle se présente. D’après Eurostat, en 2016, la Roumanie était le pays le moins cher d’Europe avec un prix moyen de 1958 euros par hectare (Etude ici). C’est presque quatre fois moins que la France. Depuis, l’écart s’est nettement creusé puisque le prix moyen de l’hectare avoisine les 5000 euros en Roumanie.

La sécheresse qui a frappé la Roumanie a contraint de nombreux agriculteurs roumains à mettre leur terrain en vente. En cette fin d’année, les prix vont connaître une baisse importante, avant de repartir à la hausse en 2021 si les conditions météorologiques sont favorables.

Retrouvez ici nos explications sur le changement de législation et sur l’importance de vous faire accompagner par des experts locaux : https://www.eastrategies.fr/la-roumanie-met-un-frein-aux-investissements-agricoles-etrangers/

Investissement locatif

Il suffit de se promener dans Bucarest, la capitale roumaine, pour voir à quelle point ce marché est porteur. De nouveaux immeubles d’habitations poussent comme des champignons. A telle point que la crise de la COVID-19 n’a pas encore eu d’impact significatif que les prix dans les grandes villes. Une baisse a toutefois été amorcée dans les deux derniers mois alors que la demande est repartie à la hausse. Nous avons comparé pour vous les prix moyens (en août 2020) dans les trois plus grandes villes de Roumanie et de France pour vous faire une idée de la différence :

Bucarest : 1390 euros / m²

Paris : 11 329 euros / m²

Cluj-Napoca : 1811 euros / m²

Marseille : 2 879 euros / m²

Timisoara : 1293 euros / m²

Lyon : 5093 euros / m²

Pour le prix d’un appartement à Paris, vous pourriez en acquérir presque 9 à Bucarest. Un appartement T2 à Paris se louera en moyenne 1400 euros par mois. Un appartement similaire à Bucarest se louera 400 euros. Un simple calcul mathématique vous offrira la différence de rendement entre les deux villes.

Contactez-nous pour discuter d’un éventuel investissement immobilier en Roumanie, nous saurons vous proposer la meilleure solution : https://www.eastrategies.fr/contact/

Read More

Ces pays d’Europe de l’Est qui dépassent toutes les attentes en termes d’innovation

innovation

Les pays de l’Europe de l’Est obtiennent de très bons résultats au classement mondial des pays les innovants. C’est ce que montre « l’index de l’innovation globale 2020 » réalisé par l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle.

Le temps où les pays de l’Est étaient vus uniquement comme une source de main d’œuvre bon marché doit être laissé derrière nous. Ces pays sont capables d’innover, et nous en avons ici la preuve.

Pour établir ce classement, les chercheurs ont analysé plusieurs facteurs comme le développement des infrastructures, des institutions publiques, les recherches et le potentiel humain. Un pays de l’Europe de l’Est se distingue particulièrement dans ce classement. Il s’agit de la Bulgarie.

Bien qu’elle arrive à la 37e place au rang mondiale, la Bulgarie se classe à la troisième position dans la catégorie des pays aux revenus de niveau moyen-supérieur (sur 37 pays). Seule la Chine et la Malaysie font mieux dans cette catégorie. Bien plus que cela, la Bulgarie fait partie des pays qui ont défié les pronostics et ont dépassé les attentes par rapport à leur niveau de développement.

La Roumanie se classe devant la Russie

La Roumanie se classe également dans le top 5 de la catégorie des pays aux revenus de niveau moyen-supérieur, devant la Russie. A l’échelle mondiale, la Roumanie est à la 46e place de l’innovation.

Autre pays de l’Europe de l’Est à se distinguer dans ce rapport, la Moldavie. Avec une 59e place mondiale, la Moldavie se hisse à la 6e place des pays (29 au total) de la catégorie des revenus de niveau moyen-bas. Elle apparaît également dans la liste des pays ayant dépassé les attentes en termes d’innovation.

Enfin, la Serbie est arrivée 53e au classement mondial en dépassant les prévisions réalisées.  

Ce rapport prouve qu’il existe un réel potentiel de développement dans les pays de l’Europe de l’Est. Les infrastructures et la recherche évoluent dans le bon sens. Avec certitude, nous entendrons de plus en plus parler des innovations de ces pays dans les années à venir.

Vous pouvez également profitez de cette dynamique. Pour cela, il vous suffit de nous contacter.

Source : Global Innovation Index 2020.

Read More

La Roumanie optimiste sur une récupération économique en moins de deux ans

croissance

La Roumanie devrait renouer avec la croissance dès 2021, et revenir à sa situation économique d’avant la crise en maximum 2 années. C’est en tout cas ce qu’affirme le ministre des finances roumain, Florin Cîţu.
Dans le cadre d’une conférence donnée le mardi 8 septembre à Iasi, dans le nord-est de la Roumanie, le ministre a déclaré que « l’économe va récupérer dès le troisième trimestre (2020). L’Institut National de Statistiques a présenté les chiffres du commerce en ligne. Ici il se voit clairement que l’économie a connu une croissance depuis le mois de mai. C’est la même chose dans l’industrie. Ce « V » de l’économie se voit clairement aussi bien dans le commerce que dans l’industrie ».

Les chiffres officiels sont encore attendues pour le second trimestre. Le ministre s’attend évidemment à une récession importante pour cette période. « Je ne pense pas qu’il existe une personne qui vous dira qu’il y a eu une croissance lors du second trimestre alors que l’économie a été bloquée près de 60 jours. » La récupération devrait se voir uniquement à partir du troisième trimestre.

Une meilleure position que la moyenne européenne

En se basant sur les estimations réalisées par la commission nationale de stratégie et prévision roumaine, le FMI, la Commission Européenne et les institutions internationales, le ministre assure que la Roumanie va renouer avec la croissance dès l’année prochaine. Il estime également que les effets de la crise pourront être, au moins annulé, voir dépassé dans les deux ans.
Selon les prévisions économiques de l’été 2020 de la Commission Européenne, l’économie de la zone euro devrait enregistrer une contraction de 8,7% en 2020. La Roumanie devrait se situer bien en dessous de cette moyenne avec une récession estimée à 6%.Toujours d’après ces prévisions, la croissance économique de la Roumanie en 2021 devrait être de 4%.

Source : AGERPRES

Retrouvez ici toute l’actualité économique de la Roumanie et facilitez votre croissance international en nous contactant.

Read More