Valves at gas plant

La Roumanie reste le deuxième producteur de gaz de l’Union Européenne

Roumanie producteur de gaz

La Roumanie reste le deuxième producteur de gaz de l’Union Européenne. Ce positionnement s’inscrit dans un contexte de baisse de 23% de la production au premier trimestre de l’année 2020 dans l’UE.


D’après un rapport de la direction générale pour l’énergie, dans le cadre de la Commission Européenne, la production des trois premiers mois de l’année a atteint les 16 milliards de mètres cubes.

Les Pays-Bas se classent en tête des producteurs de gaz en Europe avec une production de 7,2 milliards de mètres cubes (45% de la production de l’UE), mais connaissent une baisse de 32% par rapport au trimestre précédent.
A la seconde place arrive la Roumanie avec une production trimestrielle de 2,5 milliards de mètres cubes (16% de la production de l’UE), avec une baisse de seulement 5% face au trimestre précédent.


La baisse globale de 23% dans l’UE s’explique par la baisse de la demande, mais aussi par l’import de gaz (principalement gaz naturel liquéfié – GNL) moins cher. Les imports de gaz de pays hors UE n’ont connu une baisse que de 6% par rapport à la même période, l’année dernière.


Les plus grandes baisses de la consommation (plus de 20%) ont été enregistrées en Roumanie, Lettonie, Finlande et Slovaquie. Malte, bien que sa consommation soit insignifiante, a vu ses besoins en gaz augmenter de 20% lors de ce premier trimestre.

Source : AGERPRES

Retrouvez ici nos autres articles sur l’énergie en Roumanie :

Read More

Actualité macro-économique en Roumanie – Aout 2020

Forts d’une longue expérience dans le conseil et l’accompagnement en Europe de L’est, nos équipes apportent un savoir faire unique, des compétences techniques aux projets commerciaux ou industriels des entreprises .

Read More

La Roumanie entend stimuler l’industrie automobile électrique

industrie automobile électrique

L’industrie automobile électrique de la Roumanie va prendre un sérieux coup d’accélerateur. Le budget pour l’équivalent de la prime à la casse en Roumanie va être augmenté de 12 millions d’euros pour arriver à un total de 41 millions d’euros pour cette année 2020.

Ce programme « Rabla Plus », vise au remplacement des anciens véhicules polluants par des véhicules électriques ou hybrides. L’augmentation du budget résulte de la politique de relance économique annoncée cet été dans le contexte de la crise COVID-19

De manière concrète, ce programme se traduit par une aide financière pour les particuliers et entreprises construite de la manière suivante :

45 000 lei (9 300 euros) pour l’acquisition d’un véhicule 100% électrique

20 000 lei (4 130 euros) pour l’acquisition d’un véhicule électrique hybride avec chargement externe, générant maximum 50 g de CO2 par kilomètre.

Le ministre roumain de l’environnement, Costel Alexe, espère ainsi que 4 000 véhicules électriques soient achetés cette année. « C’est plus que le nombre (de véhicules) total de ces 4 dernières années depuis que fonctionne le programme Rabla Plus. » En effet, seuls 3 000 véhicules hybrides ou électriques ont été acquis en 4 ans. « De cette façon, nous continuons les investissements dans tout ce qui représente les mesures vertes dans notre pays », a ajouté le ministre.

Des solutions de rechargement également prévues

L’un des points faibles empêchant les citoyens roumains d’acquérir ce type de véhicules reste la quasi absence d’infrastructures de recharge. Pour cela, le ministre de l’environnement, des eaux et forêt affirme que les investissements dans les infrastructures vertes vont être soutenus. « Nous allons arrivé à un appétit croissant de la part des Roumains seulement quand nous pourrons avoir des stations de recharges indifféremment d’où et jusqu’à où nous circulons », a complété le ministre.

Source : AGERPRES

Retrouvez ici les actualités sur le transport en Europe de l’Est :

Read More

Eastrategies obtient la certification ISO 9001:2015 pour son management de la qualité

Eastrategies ISO 9001

Comment choisissez-vous vos prestataires ? Demandez-vous à vos contacts s’ils ont une recommandation pour vous ? Cherchez-vous sur Internet en espérant trouver la perle rare ?

Chaque entrepreneur s’est déjà posé cette question : ce prestataire est-il vraiment à la hauteur de mes exigences ? Dans le domaine des services, il y a peu de moyen de savoir si votre nouveau partenaire vous offrira une prestation de qualité. Partant de ce constat, le cabinet Eastrategies a pris la décision de valider par une certification la qualité de service qu’il met en œuvre depuis plus de 20 ans.

En faisant appel à nos services, vous aurez maintenant la certitude que vous bénéficierez d’un respect de standards reconnus dans le monde entier. La norme ISO 9001:2015 attribuée à Eastrategies repose sur sept principes de management de la qualité :

Orientation client

Le principal objectif, quand il est question de management de la qualité, est de satisfaire le client. Mais il est tout aussi important d’aller au-delà des attentes du client. Cela passe par la compréhension des besoins présents et futurs du client, afin de pouvoir l’accompagner dans l’amélioration de ses performances.

Leadership

Les objectifs et orientations sont clairement définis par le management pour permettre au personnel d’atteindre les objectifs de qualité de l’organisme.

Implication du personnel

Le personnel est impliqué dans la stratégie de l’entreprise. Pour cela, il doit répondre à des exigences de compétences applicables à tous les niveaux de l’organisation.

Approche processus

L’entreprise développe un système de management de la qualité normé par des processus corrélés entre eux. Cela permet l’obtention de résultats conformes, cohérents et prévisibles.

Amélioration

Le principe d’amélioration indique la capacité de la structure à s’adapter aux évolutions de contexte internet et externe afin de créer de nouvelles opportunités pour ses clients.

Prise de décision fondée sur des preuves

La prise de décision du management s’effectue de manière factuelle. De nombreuses données sont analysées afin de comprendre les relations de causes à effet et les conséquences imprévisibles. Les décisions se basent sur ces connaissances, cette objectivité, et conduit à un résultat à la hauteur des attentes du client.

Management des relations avec les parties intéressées

L’entreprise a développé une capacité à communiquer et à gérer les relations avec l’ensemble des organismes impliqués dans chaque processus. Le client peut par exemple se baser sur cette expertise pour déléguer les relations avec ses fournisseurs. La confiance installée entre les différentes partie contribue fortement à l’amélioration des performances.

Bien que ces critères soient déjà un gage de qualité, Eastrategies s’engage à aller encore plus loin ! Parce que nous savons que pour chaque entreprise l’expansion à l’international est une étape importante, nous offrons à nos clients une réelle chance de réussite.

Confiez-nous vos projets par ici : https://www.eastrategies.fr/contact/

Retrouvez les informations sur cette certification : https://www.iso.org/obp/ui/#iso:std:iso:9001:ed-5:v2:fr

Read More